Index du Forum » » Une autre façon de penser, source de développement personnel

Auteur

Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.
Alain
10426       

  Posté : 16-12-2008 09:40



ATTENTION, ceci peut changer toute votre vie en mieux!

************************************************************** ****




Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.



Notre esprit est constamment troublé par deux choses – associées entre elles ou non - qui sont :

1° - les productions mentales.
2° - les projections émotionnelles.


Quiconque a pratiqué, un tant soit peu, la méditation dite Dhyana, qui vise à obtenir le vide mental , sait à quel point c’est difficile à réaliser car notre cerveau ne cesse de produire des pensées inopportunes et pour tout dire parasites (1). Que celles-ci concernent un passé révolu à jamais, ou un futur qui n’existe que dans notre imagination (2), ou soient incohérentes, elles nous paralysent et occultent notre perception de la Réalité.

Il en est de même pour les émotions qui jaillissent spontanément, que celles-ci soient positives ou négatives, car emportés par elles nous nous coupons aussi de la seule chose qui compte : la Réalité.


Ces deux facteurs nous rendent aveugles, nous font commettre des fautes, et en fin de compte sont la cause de multiples erreurs qui nous écartent de notre vrai chemin de vie, tout en nous faisant souffrir, et en nous amenant (parfois) à faire souffrir autrui. (Développer pourquoi serait trop long, mais c’est une évidence pour qui a un brin de sagesse.)

Etant aveuglés par cela nous ne pouvons pas avoir une perception JUSTE de la Réalité, laquelle est indispensable dans ce combat qu’est la vie.


Comment se débarrasser de ceci, qu’il est convenu d’appeler une tare ?

C’est très simple : en pratiquant constamment l’ATTENTION JUSTE sur notre état intérieur.

Qu’est-ce à dire ?

Et bien voici, par quelques exemples, en termes personnels, ce que nous devons faire.


A) Sur les productions mentales :

- Si dans une conversation avec une personne qui évoque un acte qu’elle a bien accompli, ou une connaissance que j’ignore - qui me "fait de l'ombre" en somme -, ce qui me vient aussitôt à l'esprit c'est de lui rétorquer : «moi je….» (3), suivi d’un exemple destiné à valoriser ce que je suis, pour montrer que je suis à égalité avec elle, voire plus important qu'elle. Je dois immédiatement penser : «l’esprit de suffisance vient d’entrer en moi». Pensant cela l’esprit de suffisance disparaît aussitôt, ce qui me permet de tirer profit de ce qu’elle vient de dire, ce qui serait impossible dans le cas contraire, car en ce cas mes pensées resteraient centrées sur moi-même.

- Si dans une conversation avec une personne, celle-ci mentionne une erreur que j’ai commise, et que cela me vexe. Je dois immédiatement penser : «l’esprit de la vexation vient d’entrer en moi». Pensant cela l’esprit de la vexation disparaît aussitôt, ce qui me permet de voir mon erreur - si erreur il y a effectivement - et de la corriger immédiatement. Ce qui serait impossible dans le cas contraire, car dans ce cas la vexation m'empêcherait d'admettre que j'ai commis une erreur.


B) Sur les projections émotionnelles :

- Si dans une conversation avec une personne, celle-ci m’agresse par une insulte, et que je me mette en colère en réaction, je dois immédiatement penser : «l’esprit de la colère vient d’entrer en moi». Pensant cela l’esprit de la colère s’atténue, puis finit par disparaître car je ne m’y suis pas identifié. (Les maîtres Japonais disent : » le dieu de la colère vient d’entrer en moi »). Ce qui me permet généralement d’éviter un conflit violent avec elle, et souvent de ne pas m'en faire un(e) ennemi(e), (4), alors que cela surviendrait de façon quasi certaine dans le cas contraire.

- Si dans une conversation avec une personne que j’aime, celle-ci me demande de l’argent sans raison valide certaine, et que je sois tenté de lui céder, je dois immédiatement penser : «c’est l’esprit de l’amour qui me pousse à agir ainsi». Pensant cela l’esprit de l’amour fait place à la lucidité et cela me met en mesure de prendre la décision juste sans passer pour un pigeon, ce qui aurait de fortes chances de se produire dans le cas contraire.


Je précise qu'il ne s'agit pas de lutter contre les pensées ou les émotions parasites. Il suffit d'en prendre conscience sans rien faire de plus, car la prise de conscience suffit à les dissoudre par le détachement, tandis que combattre les renforceraient. Cette pratique doit être constante pour porter des fruits durables, c'est à dire qu'elle doit commencer dès notre réveil et ne cesser qu'à notre sommeil. Au début cela nous est difficile, puis petit à petit, à force de pratique, cela devient une habitude qui débouche sur une maîtrise de soi PARFAITE.

Il va de soi qu'une telle pratique est aussi extrêmement bénéfique sur beaucoup d'autres plans, notamment celui de la santé qui ne sera plus troublée par les maladies psychosomatiques provoquées par le stress, du fait de la disparition (à terme) de celui-ci. Cela vous permettra aussi de VOIR à quel point les comportements préjudiciables dus à l'aveuglement - ne serait-ce que par la nervosité qu'ils engendrent - sont fréquents chez autrui.


Mais cela va bien au-delà de ceci, car:

- La pratique régulière de l'Attention Juste procure l'équanimité, qui atténue tous les aléas de la vie.

- L'équanimité dans la durée amène la sérénité, qui procure le bonheur simple au quotidien.

- La sérénité conduit au Détachement parfait.

- Le Détachement parfait créé les conditions qui conduisent spontanément à l'Eveil

Autrement dit à la Libération définitive.


C’est ce que je vous souhaite d'accomplir, si cela vous tente.

Amitiés à tous.



NOTA:

Les personnes qui seraient désireuses d’avoir ce texte au format PDF n’ont qu’à m’en adresser la demande par e-mail, en me précisant le leur, et à la condition qu'elles s'engagent à ne pas le modifier, ni à le diffuser sans mon autorisation. C'est un cadeau à tous les lecteurs pour une bonne année, chaque année.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





(1) Bien que la plupart des pensées soient inopportunes, cela ne signifie pas que toutes le soient, bien au contraire ! Il en est aussi de très positives, notamment dans l’inspiration qui nous arrive spontanément lors d’un acte créateur, comme la rédaction de ce texte. La pratique indiquée ci-dessus permet de voir immédiatement la différence. Généralement ces pensées positives surviennent facilement lorsque l'on pense à autre chose que nous-mêmes dans un état d'esprit altruiste ou créatif.

(2) Ce qui ne signifie pas que l’on ne doive pas penser au passé, si c’est pour en tirer des leçons, ni que l’on ne doive pas penser au futur, si c’est pour élaborer une stratégie.

(3) Il convient d'éviter autant que possible d'employer, en paroles ou en pensées, l'expression: "moi je".

(4) Ce qui ne signifie pas que l’on doive tout accepter, et s’il devenait nécessaire de se battre l’absence de colère devient alors un atout incomparable.


Voici le groupe des articles liés à ce sujet dans ‘Une autre façon de penser, source de développement personnel’ :

L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse


De l’utilité des croyances et du doute, et de la nécessité de s’en défaire

Le cadeau, qui va vous procurer une sérénité parfaite : l'Attention juste

L'oeil du chasseur pour développer l'attention

Le cadeau qui va embellir vos relations humaines: la Parole Juste

Le cadeau qui peut vous sortir de la 'mouise' : la Pensée juste

Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.

Nos erreurs sont nos meilleurs guides

Les bases d’une éducation juste.

Quel sens peut donc bien avoir l’histoire de l’espèce humaine ?



http://www.sens-de-la-vie.com/
http://www.salvation-of-humans.com/
Sources d'inspiration pour tous

[ Message édité par : Alain : 29-08-2011 03:08 ]



Cet article provient de Forums de sens-de-la-vie.com

http://sensdelavie.greentic.net/forums/viewtopic.php?topic=8394&forum=42