Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

21 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  vendredi 22 mars 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 22 450 485
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Les vraies et fausses spiritualités » » L'acquisition des huit qualités fondamentales  
    AuteurL'acquisition des huit qualités fondamentales
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 17-07-2004 16:48

    Extrait de la Faculté du Cosmos (membres), une partie de la page:

    http://www.sens-de-la-vie.com/Archepages/ampewi_numpa_03_cours2.htm

    L'acquisition de huit qualités fondamentales est, et devra être, la base première de toute l'éducation humaine: la vôtre, comme celle de vos enfants. Le fatras intellectuel inutile, dont vous encombrez actuellement vos cervelles et celles de vos étudiants, est dangereux car il vous rend indisponibles pour percevoir la Réalité, et vous empêche de distinguer clairement l'importance de ces facteurs comportementaux dans votre Destin.

    L'enseignement et l'entraînement à cette acquisition est un processus long qui implique que toute la société collabore dans ce sens.

    Telle doit être la base de la formation de votre caractère, ainsi que de l'éducation de vos enfants qui fera de vous des guerriers invincibles.

    L'acquisition des huit qualités fondamentales



    Ou, si besoin est, comment transformer en lion, le minet que vous êtes.

    Progresser dans le bien implique, non de combattre nos défauts - pour les raisons déjà commentées (dans la Faculté du Cosmos) - mais d'acquérir les qualités qui amèneront spontanément la disparition de ces défauts.

    Quand la branche ne reçoit plus de sève, elle se dessèche, meurt, et finalement tombe de l'arbre. Il en est de même de nos défauts : si notre faux-ego cesse de les nourrir de sa sève, ils meurent et se détachent de nous comme la branche morte de notre arbre. Donc cessez de stresser sur vos imperfections, et voyons plutôt ensemble les qualités qui doivent être acquises.

    Ces qualités sont toujours doubles - celles que je cite, mais également toute autre vraie qualité - car sans cette gémellité qui associe deux aspects contraires, elles deviendraient des erreurs. N'oubliez jamais ceci : tout progrès est basé sur la force constructive de l'opposition des contraires à l'image du Monde lui-même.

    Détournez vous aussi de tout enseignement religieux ou philosophique basé sur une seule face d'une ou de plusieurs qualités préconisées, car il est gravement erroné de penser ainsi.

    --------------

    Les quatre qualités d'attitude face au Monde Extérieur, ou monde objectif :



    LE COURAGE

    Pour toutes les raisons déjà développées avant, et aussi car sans lui toute tentative serait vaine. Le courage est basé sur un sens de la vie juste, et il s'acquiert en acceptant d'affronter concrètement le danger ou même plus simplement ce qui nous déplaît. Sa pratique doit être quotidienne, en commençant par de petites choses, qui permettent les premiers succès, encourageant ainsi l'homme à poursuivre.
    Il doit être associé à l'audace qui est son aspect extérieur, mais surtout à la Prudence, qui est son aspect intérieur. Sans quoi il devient la témérité inconsciente du danger qui elle, conduit à l'échec.
    Il a pour effets : d'abolir toutes les peurs en nous - en commençant par la peur de la mort - de nous rendre forts et confiants en nous-mêmes - de nous rendre confiant dans la vie - d'attirer les gens désireux de se mesurer à nous par défi, ce qu'il ne faut pas accepter - de nous donner la force d'entreprendre et de risquer - de nous donner la force d'affronter et de vaincre l'adversité et les douleurs de l'existence.

    Il permet d'éliminer en nous : la lâcheté - la paresse - le mensonge - l'apathie - la faiblesse morale.

    Le Courage procure la Sagesse et l'Abandon à notre SOURCE-Mère.


    LA PATIENCE

    Sans laquelle aucune réussite n'est possible, car la hâte comme état permanent conduit invariablement à l'infortune. La patience s'acquiert par la pratique d'actions et de sports qui exigent cette qualité.
    Elle doit être associée à l'Esprit de décision instantané, c'est à dire au sens de l'instant juste et à l'absence d'hésitations quand le moment de l'action est venu. L'attente doit être conduite dans l'état de Wu-Wei. Le Wu-Wei est indispensable car sans lui la réflexion mentale répétée conduit invariablement au doute. Lequel doute conduit à l'hésitation fatale quand le moment d'agir arrive en nous prenant au dépourvu. L'hésitation fait que nous laissons échapper la chance de succès parce qu'elle nous amène soit à agir trop tard ou à contretemps, soit à prendre une décision timide erronée. La patience s'acquiert en se détachant intérieurement du résultat recherché de nos actes.
    Elle a pour effets : de procurer la durée à nos actions - de développer en nous le sens de l'observation et l'esprit de finesse - d'écarter de nous les gens impulsifs et impatients.

    Elle permet d'éliminer en nous : l'impulsivité - l'impatience - la frustration - la colère - les pulsions passionnelles.

    La Patience procure la Persévérance et la Maîtrise de soi-même.


    LA FIDÉLITÉ

    Qui implique la constance dans nos entreprises, nos idées et nos relations, mais aussi la loyauté envers notre parole, nos amis, nos amours, envers nous-mêmes. La fidélité s'acquiert par l'amour d'autrui et de soi-même.
    Elle doit être associée à la Fermeté, car être fidèle ne signifie pas que l'on doive tolérer d'être pris pour un imbécile, ou de se laisser mener par "le bout du nez".
    Elle a pour effets : d'accroître le respect de nous-mêmes et d'autrui envers nous-mêmes - de nous responsabiliser dans nos actes - de nous procurer la persévérance en pensées, en paroles, et en actes - l'acquisition de l'esprit de loyauté - d'attirer et de conserver un bon entourage humain - de permettre l'accomplissement de nos devoirs.

    Elle permet d'éliminer en nous : la versatilité - l'inconstance - la luxure - le désir d'adultère - l'esprit de trahison à soi-même et envers autrui.

    La Fidélité procure la "Force d'âme" et une Image intérieure positive de nous-mêmes.


    LA GÉNÉROSITÉ

    Qui implique de savoir donner et partager tout ce que nous possédons, qui implique aussi la confiance en nous-mêmes et en Dieu. Nous ne sommes en effet propriétaires de rien - pas même de notre corps - et n'avons pas à nous inquiéter car tous les êtres ont part à l'abondance de la vie, mais voudraient-ils la retenir pour eux-mêmes qu'ils seraient voués à la mort. La richesse est mise à notre disposition comme une énergie que nous devons partager, ce qui implique de ne pas vouloir agir pour nous-mêmes uniquement. La générosité s'acquiert par la compréhension des lois spirituelles qui régissent l'Acquisition.
    Elle doit être associée au Discernement, car la générosité ne doit pas être confondue avec la faiblesse qui agit à mauvais escient. La générosité ne doit être accordée qu'à ceux qui le méritent. Le cas contraire serait en effet favoriser la mendicité, le mensonge, la duplicité et la paresse, ce qui n'est en rien conforme à la volonté du Ciel.
    Elle a pour effets : d'attirer la chance - d'attirer la richesse - de faire le bien - d'améliorer notre Karma - d'attirer un entourage intéressé qu'il convient d'écarter.

    Elle permet d'éliminer en nous : La cupidité - l'avarice - la peur de manquer.

    La Générosité procure le Détachement envers les biens matériels.

    --------------

    Les quatre qualités d'attitude face au Monde Intérieur, ou monde subjectif :


    L'INTÉGRITÉ

    Implique de bannir le mensonge envers soi-même d'abord - notamment la tendance à créer de nous-mêmes une image fictive valorisante et sécurisante - envers les autres ensuite, par manque de courage à les affronter ou par duplicité. Elle est synonyme d'honnêteté au sens large. Les seuls mensonges acceptables sont: le mensonge par politesse - le mensonge par compassion - le mensonge à la guerre, par stratégie de ruse pour vaincre un adversaire mauvais et trop puissant, et dans ce dernier cas, uniquement si cette attitude doit être temporaire. L'intégrité s'acquiert par la quête intérieure de la vérité.
    Elle doit être associée au scepticisme lucide sur autrui : ne pas mentir n'implique pas de tomber dans les pièges tendus par les mensonges d'autrui. Etre honnête n'implique pas de se faire escroquer.
    Elle a pour effets : de rendre possible l'acquisition du savoir - de pouvoir conserver nos biens, qui sont dilapidés ou se perdent dans le cas contraire - d'attirer le respect d'autrui - d'attirer les tentatives d'escroquerie, car les hommes actuels confondent honnêteté et bêtise - de nous éviter beaucoup d'ennuis - de nous permettre de nous voir tels que nous sommes, et non tels que nous aimerions être.

    Elle permet d'éliminer en nous: le mensonge - l'hypocrisie - la duplicité - la malhonnêteté - les tendances au vol et à l'escroquerie.

    L'Intégrité procure l'Honnêteté et l'Aptitude qui permet de distinguer en nous-mêmes et à l'extérieur de nous-mêmes le Vrai du Faux.


    L'HUMILITÉ

    Implique la reconnaissance de faits évidents : les imperfections de notre corps - de nos sens - de notre intelligence - de notre pouvoir, tous faibles et éphémères face au Pouvoir Mystérieux dont les Energies Eternelles tant Matérielles que Spirituelles sont incommensurables, et rendent tous nos plans vains. L'humilité s'acquiert aisément par la contemplation de "Dieu en acte" : la nature et le Cosmos. L'acquisition de l'humilité est facile au contact de la nature, mais elle est très difficile en ville, où le milieu entièrement artificiel dissimule aux yeux des hommes la fragilité de leurs oeuvres, et où tous les comportements humains tendent vers l'orgueil.
    Elle doit être associée à la Fierté, c'est à dire non pas l'orgueil, bien sur, mais le respect de soi-même, aussi petit que nous soyons face à cet Univers qui nous dépasse. Car la Fierté nous donne la Foi en nous-mêmes, en nos capacités, ce qui est indispensable en toutes choses, y compris le progrès spirituel. L'humilité associée à la fierté engendre une attitude digne, sans cela l'humilité bascule facilement dans la servilité.
    Elle a pour effets : de permettre la réceptivité - l'acquisition du sens de notre juste place dans le Cosmos - de nous rapprocher de ce que les premiers hommes, dans leur ignorance craintive, ont naïvement appelé Dieu, car le Ciel aime les humbles et déteste les orgueilleux - de nous permettre de nous fixer des limites justes - de nous permettre de sortir victorieux des périodes de pertes et de diminution, en acceptant la baisse de nos moyens et de nos ambitions - d'éviter les conflits - de susciter chez autrui la volonté de nous dominer, ce qu'il ne faut pas laisser faire - de rendre l'action pondérée dans le respect de tout ce qui est.

    Elle permet d'éliminer en nous : l'orgueil - le faux-égo - la volonté de puissance - l'esprit de domination - le désir d'égaler les autres - l'ignorance - l'athéisme.

    L'Humilité procure la Réceptivité et la Foi authentique.


    LA RÉCEPTIVITÉ

    Qui implique la disponibilité pour recevoir d'autrui et du Ciel ce qui nous est constamment donné, mais que l'orgueil nous empêche généralement de voir et d'accepter. La réceptivité s'acquiert en prenant l'habitude de vivre l'instant présent et en interrompant le flux stérile permanent de nos regrets sur le passé, et de nos rêveries ou de nos appréhensions sur le futur. En comprenant aussi que la mort du corps peut survenir à n'importe quel moment.
    Elle doit être associée à la Vigilance. En effet il faut être attentif pour pouvoir percevoir les événements, les signes, et leur nature exacte dans notre destinée. Soyez donc présent dans l'instant: ne pensez plus au passé, ne pensez au futur que dans la mesure ou c'est réellement nécessaire. Attachez vous à vivre pleinement le présent, demain est un autre jour ! Mais surtout augmentez votre sensibilité et votre disponibilité intérieure : soyez influençable au bons sens du terme, c'est à dire réceptif sans faiblesse.
    Elle a pour effets : d'attirer à nous les personnes et les expériences positives - d'écarter de nous les expériences et les personnes négatives, car nous cessons de les attirer - de nous permettre de nous mettre en conformité avec la volonté du Ciel - d'atteindre au comportements innocent qui nous protège des dangers et favorisent le succès - de nous permettre de déceler ce qui nous permettra de sortir victorieux des périodes d'adversité - de développer les pouvoirs chamaniques de la Conscience.

    Elle permet d'éliminer en nous : la volonté naïve de vouloir gouverner nous-mêmes nos vies - de choisir nous-mêmes nos relations et toutes choses, au gré de nos désirs changeants, et le plus souvent mauvais - l'arbitraire.

    La Réceptivité procure de pouvoir laisser la Vie vivre en nous, et donc le Détachement.


    LE DÉTACHEMENT

    Qui implique la liberté et la connaissance, car être attaché dans les filets du monde extérieurs par les sens et les désirs est quelque chose d'extrêmement dangereux qui nous aliène à jamais et nous empêche d'acquérir la véritable connaissance.
    Agir sans être attaché par ses actes est facile : il suffit de ne pas agir pour soi-même. Jouir de ses sens sans y être attaché est facile : il suffit d'être conscient que Dieu seul nous l'accorde, et d'accepter intérieurement qu'à tout instant Il ait le droit de nous le retirer. Etre détaché enfin, c'est aussi aimer l'autre pour lui-même et non pour soi-même. L'amour de l'autre dans le détachement est possible, c'est même le seul amour véritable. Bien sur, il est à l'opposé de la passion sexuelle égoïste, aveugle et destructrice.

    Le détachement s'acquiert surtout en prenant conscience du Vrai Moi, de La Conscience éternelle qui est nous, c'est pourquoi il est plus commun en Asie qui croit en la réincarnation et en l'enseignement Bouddhiste, qu'en Occident qui n'y croit pas. Il s'acquiert aussi en évitant les situations passionnelles.

    Il doit être associé à la Maîtrise de la pensée et des émotions ; ce qui est facilité par un contrôle réciproque de ceux-ci, comme indiqué précédemment.
    Il a pour effets : de nous donner la paix et la joie intérieure - de mettre fin aux passions destructrices - de mettre fin aux désirs et aux appréhensions - de mettre fin aux souffrances - de nous donner l'équanimité - de mettre fin au "samsara" c'est à dire à l'obligation de se réincarner - de développer les pouvoirs Bodhisattviques - de nous libérer du monde matériel.

    Il permet d'éliminer en nous définitivement: la concupiscence - le désir d'exister - la peur de mourir - la jalousie - l'envie - tous les défauts.

    Le Détachement procure la dissolution du faux-égo. Il est la base à partir de laquelle votre Conscience va pouvoir évoluer et accéder au Monde Spirituel ; il est le But de notre évolution ici.

    --------------

    A chaque fois que vous serez confronté à un problème - mais aussi dans votre vie quotidienne - veillez à appliquer ces comportements. Après l'action, faites le point de vos succès et de vos échecs dans cette application. Notez vos erreurs - au besoin écrivez les - ne vous en faites pas une montagne, et avec de la persévérance vous acquerrez de nouvelles habitudes dont les automatismes positifs remplaceront vos automatismes négatifs actuels.

    Vous remarquerez également que ces huit couples de qualités duelles sont toujours formés d'une qualité mâle Yang et d'une qualité femelle Yin. Par exemple le courage qui est Yang avec la prudence qui est Yin, ou l'humilité qui est Yin avec la fierté qui est Yang.


    C'est en cela que réside leur efficacité et leur invincibilité.

    Vous remarquerez enfin que ces huit qualités n'en font qu'une, et que donc elles ne peuvent se développer séparément les unes des autres.

    Qu'en pensez-vous ?



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 17-07-2004 17:07 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    crystalo
    5  

    crystalo
      Posté : 08-12-2012 15:29

    bonjour !
    j'ai lus le texte que vous avez écrit, et je voudrais exprimer quelques une de mes réactions.
    tout d'abord, l'intonation du texte.
    j'ai l'impression que vous vous exprimer en " vous devez..." ou en "il faut..." , comme si les choses dont vous parler était obligatoire.
    alors certe, elles sont préférables! mais doit-on les considérer comme des obligations??

    ensuite, par rapport à la phrase " transformer en lion le minet que vous êtes". je la trouve un brin préjorative. Pourquoi juger les autres comme étant des "minets"?
    certe, on peux comprendre la métaphore du moins bien en meilleur, mais... je trouve la phrase légèrement qualificative, comme si on s'octroyait le droit de dire purement et simplement " toi , tu est comme ça".

      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.