Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

30 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  lundi 30 novembre 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 27 069 474
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Ecologie, les menaces sur le vivant » » L'humanité est entrain de périr étouffée par ses propres excréments  
    4 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
    Auteur L'humanité est entrain de périr étouffée par ses propres excréments
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 07-01-2010 05:17



    Bonjour amis de VSV

    L'environnement unique et fragile de l'Arctique est soumis à de multiples pollutions, qui, pour beaucoup, proviennent de l'extérieur : réchauffement climatique, substances toxiques transportées par les courants atmosphériques et océaniques vers le pôle.

    Mais la zone connaît aussi une pollution endogène, moins étudiée, dont l'association de protection de l'environnement Robin des Bois dresse, pour la première fois, dans une étude publiée en décembre, un tableau général. L'association dénombre 2 750 sites pollués dans la zone. "C'est un nombre anormalement élevé par rapport à la densité de population sur place, qui est très faible", commente Jacky Bonnemains, président de Robin des Bois.

    Bases militaires et scientifiques, prospection, exploitation et distribution de gaz et de pétrole, stockage de carburants, complexes miniers et sidérurgiques, décharges de déchets ménagers sont responsables de ces pollutions. L'éloignement des sites de stockage et d'élimination des déchets, les coûts de transport, la faible densité de la population, ont incité les producteurs de déchets à les abandonner sur place.

    L'Arctique est souillé par une multitude de pollutions



    L’Arctique et les pays qui l’entourent



    Hydrocarbures, pêche, transports maritimes, tourisme : l'Arctique est aujourd'hui l'objet de toutes les convoitises, et les Etats riverains s'affrontent pour faire valoir leur souveraineté dans la zone.

    Les écologistes rêvent d'un statut protecteur comparable à celui de l'Antarctique, signé en 1959, qui interdit tant les activités militaires que l'exploitation des ressources minérales.

    Mais les États concernés y sont hostiles, car les projets d'exploitation sont légion : au Canada, par exemple, un consortium international espère y exploiter des champs de gaz, qu'il faudra relier aux réseaux existant par 1 200 km de pipelines.

    Il n’y a déjà plus un seul endroit vraiment propre sur terre. Quelle tristesse ! .

    Amitiés à tous



    Lire l’article



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 07-01-2010 05:19 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 21-01-2010 05:15



    Bonjour amis d’une vie saine.

    Une enquête annuelle du gouvernement sur la situation sanitaire au Bangladesh a révélé que les empoisonnements liés aux pesticides étaient l'une des principales causes de décès. L'enquête met ainsi en évidence un problème de santé de premier plan.

    Le bulletin sanitaire de 2009, qui rassemble les statistiques en matière de santé depuis 2008, a enregistré 7 438 décès par empoisonnement lié à des pesticides dans plus de 400 hôpitaux du pays chez les hommes et les femmes âgés de 15 à 49 ans. Le rapport a été publié en décembre 2009. Le bulletin sanitaire de l'année précédente ne mentionnait aucun empoisonnement lié aux pesticides.

    Bangladesh : les empoisonnements aux pesticides font des ravages



    Un agriculteur pulvérisant des pesticides dans le district de Kurigram, dans le nord du Bangladesh.



    Parmi ces morts, les empoisonnements directement dus aux pesticides représentent huit pour cent des victimes. Ils sont précédés uniquement par des insuffisances respiratoires, qui sont la cause de 11 pour cent de ces décès, peut-on lire dans le bulletin.

    Muhammad Abul Faiz, professeur de médecine au Sir Salimullah Medical College de Dhaka, a dit que 38 pour cent des 933 cas d'empoissonnement pris en charge par cet établissement en 2008 étaient dus à des pesticides.

    Voilà une démonstration simple. Quelle stupidité!

    Amitiés à tous



    Lire l’article



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

    [ Message édité par : Alain : 21-01-2010 05:17 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 29-01-2010 05:45



    Bonjour amis de VSV

    S’il est une chose dont on ne peut pas se passer, c’est bien de respirer ! Hélas l’air est de plus en plus irrespirable.

    L'atmosphère n'est pas uniquement constituée de gaz, elle contient également de la matière condensée en suspension dans l'air sous forme liquide ou solide, les aérosols, qui peuvent être d'origine naturelle ou anthropique. La suie notamment, composée de particules cancérigènes, est un aérosol solide. Formée d'un ensemble de composés chimiques, elle est issue de la combustion incomplète de combustibles fossiles (en majeure partie), ou de biomasse (feu de bois domestique ou feux de forêts).


    Menace globale sur l’Atmosphère - Part II

    La grave pollution de l’atmosphère par la suie.



    Suie vue au microscope électronique.



    Les aérosols ont un grand impact sur la visibilité, le climat, la santé publique et l'agriculture à l'échelle globale. Il en est ainsi notamment du Nuage Brun Asiatique (de l'anglais "Asian Brown Cloud"), cette immense masse d'aérosols carbonés, principalement de la suie, due aux émissions chinoises et indiennes et qui plane sur l'océan Indien avec des effets potentiels de grande envergure sur toute la population vivant sur le pourtour de cet océan (soit plus d'un milliard d'habitants).

    Cependant, on pensait jusqu'à présent que la réactivité de la suie était rapidement inhibée par le caractère naturellement oxydant de l'atmosphère et donc que son impact sur la composition atmosphérique était faible. Or, les chercheurs d'une équipe internationale pilotée par l'Institut de la catalyse et l'environnement de Lyon viennent de montrer qu'il n'en est rien. Sous l'action directe de la lumière solaire, la réactivité des particules de suie change et surtout s'accroît de manière très marquée. À tel point que des réactions jusque-là jugées sans intérêt ont lieu de manière très efficace.

    C’est un problème qui a de lourdes conséquences (1)

    C’est ainsi que moi-même fut victime de la BPCO ou Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive une maladie irréversible qui affecte 4 millions des Français. Évidemment celle-ci peut aussi être créée par le tabagisme, mais pas uniquement (2).

    Evitez les lieux où l’air est pollué !

    Amitiés à tous




    (1) La pollution de l'air a des conséquences globales ; en affectant la santé de nombreux êtres vivants évolués, et même d'espèces réputées primitives et résistantes (lichens, algues, invertébrés..). La pollution peut directement tuer des organismes (ex. : lichens sensibles à la pollution acide de l'air). Elle a aussi des impacts indirects (par exemple en dégradant les odeurs, fragrances florales, hormones ou phéromones avant qu'elles atteignent leurs cibles), ce phénomène pouvant pour partie expliquer le déclin de certaines populations pollinisateurs (dont certains oiseaux, chauve-souris nectarivore) constaté dans tous les pays industriels et agricoles.

    Il pourrait aussi expliquer les difficultés qu’ont les individus de certaines espèces (lézards, serpents, amphibiens, certains mammifères) à se reproduire (mâle et femelles ne se retrouvant plus ou moins bien) ou de certaines espèces à se nourrir (l’individu ne percevant plus aussi bien l’odeur qui le conduisait à sa source de nourriture). Certaines phytohormones pourraient moins bien jouer leur rôle de médiateur biochimique, rendant certains végétaux plus fragiles et vulnérables à leurs prédateurs. Les relations prédateurs-proies pourraient être également affectées là où l’air est pollué.

    Chez l'Homme

    Elle entraîne une augmentation des maladies respiratoires (comme asthme, angines ou insuffisance respiratoire ou bronchiolite) et cardio-vasculaires et est source de surmortalité. Les enfants sont plus sensibles que les adultes à la pollution automobile.


    (2) L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait estimé à 2,7 millions le nombre de morts dus à la BPCO en 2000 dans le monde.


    Lire l’article


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

    [ Message édité par : Alain : 08-03-2011 00:23 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 02-02-2010 12:08



    Bonjour à tous,

    Merci Alain de nous montrer que la pollution de l’air est plus grave qu'on le pense. Si les maladies respiratoires sont en augmentation, c’est un problème dont on parle peu. Par exemple, seules 8% des personnes de plus de 45 ans connaissent le mot « BPCO » ou Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive.(1)

    Tout comme pour l’air, on se doute pas à quel point les terres sont aussi polluées : les besoins énergétiques colossaux dont nous avons besoin pour vivre sont à l'origine de désastres écologiques. Les mines d'exploitation de charbon ravagent les niches écologiques de plusieurs pays comme l'Allemagne et les États-Unis. L'agriculture intensive n'est pas en reste, ses agents fertilisants polluent aussi bien par leur fabrication que leur utilisation irrationnelle. De fait, les nappes phréatiques sont saturées en produits toxiques et impropres à la consommation.

    Le photographe J Henry Fair, via son projet "Industrial Scars"(2), nous montre les ravages de notre société de consommation et interpelle l'individu sur les effets directs et visibles de son mode de vie. Voici les cicatrices que nous faisons à la Terre actuellement:



    Les sources de pollution vues du ciel






    Cette image a été prise en Caroline du Sud, à Canadys, dans une zone minière. La couleur orange correspond à la pollution générée par l'extraction des minerais,
    en l'occurrence du charbon. Des cendres ainsi que de l'arsenic, du mercure, du sélénium et du plomb entrent en contact direct avec les nappes phréatiques. © J Henry Fair




    Ces images sont désolantes

    Amitiés


    Les sources de pollution vues du ciel



    (1) En savoir plus sur La BPCO

    (2) En français: les stigmates causés par l'industrie.




    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com




    [ Message édité par : chenoa : 02-02-2010 12:19 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 23-02-2010 05:45



    Bonjour amis de VSV

    Merci beaucoup Chenoa

    Un rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), publié lundi 22 février, indique que les quantités de déchets électroniques devraient encore fortement augmenter durant les dix prochaines années.

    En 2020, la quantité de déchets électroniques liés aux seuls ordinateurs hors d'usage devrait bondir de 500 % en Inde, entre 200 et 400 % en Afrique du Sud ou en Chine, par rapport au niveau de 2007. En Chine, les déchets liés aux terminaux mobiles seront par ailleurs 7 fois plus nombreux qu'en 2007, et 18 fois plus nombreux en Inde. Le nombre de déchets liés aux téléviseurs ou aux réfrigérateurs devraient aussi doubler en dix ans en Inde et en Chine.

    La croissance mondiale des e-déchets s'élève à 40 millions de tonnes par an.


    Les déchets électroniques, une montagne insurmontable ?



    Une menace sanitaire pour les ouvriers qui travaillent à leur recyclage.



    Extraits :


    "Tous les cinq à huit ans, les stocks d'ordinateurs personnels sont remplacés, ce qui les transforme aussitôt en e-déchets", note le rapport. Avec un milliard de terminaux mobiles vendus en 2007, contre 896 millions en 2006, les équipements électroniques d'aujourd'hui constituent donc les déchets de demain.

    "LA CHINE, DÉCHARGE DES PAYS DÉVELOPPÉS"

    "Malgré une interdiction des importations de déchets électroniques, la Chine demeure la décharge des pays développés", souligne aussi le document. Mais désormais, le pays doit aussi faire face à la demande intérieure. A elle seule, la Chine produit déjà environ 2,3 millions de tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) par an, uniquement devancée par les Etats-Unis, qui en produisent 3 millions.


    En réalité un très faible pourcentage est réellement reclyclé, je crois que c’est 20% (sous réserve).

    Amitiés à tous


    Lire l’article


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

    [ Message édité par : Alain : 26-02-2010 05:22 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 27-02-2010 06:33



    Bonjour amis de VSV

    Encore une triste nouvelle.

    Le Citarum est un fleuve de l'ouest de l'île de Java en Indonésie. Son nom en langue sundanaise signifie "la rivière de l'indigo", il joue toujours un rôle important dans la vie des habitants de la province de Java Ouest. Il fournit de l'eau aux hommes, à l'agriculture, à l'industrie.

    C’est sans soute le fleuve le plus fortement pollué par l'activité humaine. En dépit du fait que quelque 5 millions de personnes vivent dans son bassin, rien n’est fait contre cela.


    Le Citarum



    Il n’y a plus un seul poisson vivant là dedans



    Extraits :


    La rapide urbanisation et l'industrialisation ont transformé le fleuve Citarum en véritable poubelle. C'est en Indonésie, à l'ouest de l'île de Java que se trouve le fleuve le plus contaminé du monde. Plus de 500 usines, beaucoup d'entre elles produisant des textiles qui requièrent des traitements chimiques, s'alignent sur les presque 300 kilomètres de rives de la rivière, la plus large voie d'eau dans l'Ouest de Java, et y recrachent leurs déchets. A ces produits chimiques s'ajoutent toutes les autres sortes de détritus humains des usines et des gens qui y travaillent.

    Ici, le luxe d'un service de collecte des ordures n'existe pas. Pas plus que des toilettes modernes. Tout se retrouve dans la rivière. L'eau putride est pompée dans les rizières, et des familles entières mettent leur santé en péril en y collectant l'eau destinée à la boisson, à la cuisson et à la toilette. ››


    Et voilà la réalité du monde actuel.

    Amitiés à tous


    Source


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 20-10-2010 18:29 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 04-03-2010 10:43


    France : Atlas des sites pollués aux PCB

    -> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8855&forum=7&a_p=



      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 15-07-2010 03:21



    Bonjour amis de VSV

    Merci de ta participation chère Françoise

    Encore une étude porteuse d’une mauvaise nouvelle: la qualité de l’air se dégrade PARTOUT ! En effet selon l’OMS La pollution de l’air représente un risque environnemental majeur croissant pour la santé, et l’on estime qu’à l’échelle mondiale, elle est à l’origine d’environ deux millions de décès prématurés par an. Même l’air de l’Himalaya n’est plus parfaitement pur. Comprenons bien que plus que les pics, c'est la pollution chronique qui devient problématique aujourd'hui.

    L’exposition aux polluants aériens échappe en grande partie au contrôle individuel ; elle s’impose à nous bon gré, mal gré. Et comme nous ne pouvons cesser de respirer cela nécessite que les autorités publiques prennent des mesures aux niveaux national, régional et même international. C’est urgent.

    Or en diminuant les niveaux de pollution atmosphérique, on réduirait considérablement la charge mondiale de morbidité imputable aux infections respiratoires, à asthme sous sa forme dite de BPCO (*) et aux cardiopathies et aux cancers pulmonaires.

    En France, la BPCO concerne 3 à 4 millions de personnes, soit 6 à 8% de la population adulte.


    Menace globale sur l’Atmosphère - Part III

    L’Air à bout de souffle



    Photo d’une zone industrielle vue sur le site economiesolidaire.com



    Les micro particules polluantes sont invisibles à l’oeil nu, mais on peut en constater l’existence sous forme de dépôts sur toutes les surfaces exposées, telles que les meubles et les sols.

    Le site actu-environnement a consacré une série d’articles à ce sujet.

    Présentation des sujets :


    L'air à bout de souffle

    # Plus que les pics, la pollution chronique devient problématique aujourd'hui

    # Polluants atmosphériques et climat : de la nécessité de mener des politiques intégrées

    # Polluants acides et précurseurs d'ozone

    # Les particules fines, toxiques même à faible dose

    # Les métaux lourds : une pollution de long terme

    # Les polluants ''émergents'' : pesticides et nanomatériaux

    # Trois niveaux réglementaires

    # La surveillance de la qualité de l'air en France et en Europe

    # Recherche et métrologie en matière de qualité de l'air extérieur.



    Et voilà la réalité du monde actuel.

    Amitiés à tous

    Lire


    (*) BPCO ou BPOC (c’est la même chose) : Au niveau respiratoire, la BPCO est caractérisée par une obstruction lente et progressive des voies aériennes et des poumons caractérisée par la diminution non complètement réversible des débits expiratoires. Il s'agit principalement de la bronchite chronique et de l'emphysème.

    L'inflammation chronique des poumons est suspectée d'entraîner les dysfonctionnements constatés au niveau musculaire. Chez le patient atteint de BPCO, le métabolisme anaérobie se retrouve préférentiellement sollicité, au détriment du métabolisme aérobie. La sur-utilisation de cette filière énergétique entraîne une hyperlactatémie et une acidose chronique. Par effet de rétro-contrôle, l'hyperlactatémie va déclencher une augmentation de la fréquence respiratoire et une aggravation de la dyspnée. L'entretien et la restauration du fonctionnement du métabolisme aérobie apparaît aujourd'hui comme un enjeu majeur de réadaptation en faveur de la qualité de vie des patients BPCO. (Wikipédia)

    La cause principale de cette maladie est la pollution de l’air et/ou le tabagisme..


    1907 lectures du sujet le 15 juillet 2010



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 08-03-2011 00:25 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 14-08-2010 07:46

    Chine

    Des tonnes de déchets menacent le barrage des Trois Gorges



    "Le barrage chinois des Trois Gorges, le plus grand du monde, situé sur le Yangtsé, risque d’être obstrué par les tonnes d’ordures qui se sont amoncelées. Les détritus sont si compacts par endroits qu’il est possible de marcher à la surface, affirme le China Daily."

    Des opérations de nettoyage ont lieu chaque jour , mais le personnel et les moyens matériels font défaut et les récentes inondations ont encore aggravé le problème. Les portes du barrage sont en danger d'être bouchées par cette masse de déchets souvent jetés directement dans le Yangtsé , faute de système d'évacuation des ordures adapté, par les 150 millions de personnes vivant en amont du barrage .

    Ce gigantesque et coûteux barrage achevé en 2008 , le plus grand producteur d’électricité au monde a été particulièrement mis en cause ces dernières années pour son coût écologique et humain, notamment en raison des importants déplacements de population qu’il a entraînés.

    Lire l’article ici

    Le barrage des Trois Gorges , dont vous pouvez avoir un aperçu en cliquant ICI
    a été mis en service en Juin 2006 dans le centre de la Chine. Il a nécessité 27 millions de mètres cubes de béton .

    Il avait trois objectifs principaux :

    ° "maîtriser" le Yangtsé,

    ° augmenter les capacités de navigation jusqu'à la ville de Chongqing, en amont du fleuve, permettant ainsi l'émergence d'un nouveau pôle de croissance dans cette région

    ° et réaliser puissant complexe hydroélectrique, pour répondre aux besoins croissants du développement économique chinois.

    Il n'a pas été tenu compte du coût écologique et humain de cette construction .

    - La région des Trois-Gorges constituait un réservoir de biodiversité unique au monde, que le barrage a profondément bouleversé.

    - Près de deux millions de personnes habitant les zones inondées ont dû être déplacées de force dans des villes érigées en hâte , les fonds d'indemnisation prévus pour dédommager les populations déplacées auraient la plupart du temps été détournés .

    - Des vestiges archéologiques ont été noyés. La région des Trois-Gorges est en effet un lieu de peuplement très ancien, qui recèle une grande variété de vestiges, accumulés depuis près de 5 000 ans sur les rives du fleuve Bleu. Plusieurs dizaines de grottes de l'âge de pierre, qui auraient été investies par le peuple Ba il y a près de 4 000 ans, ainsi que des tombes de la dynastie Han (IIe siècle avant J.-C. au IIe siècle après J.-C.), ou des temples Ming (XIVe–XVIIe siècles) ont ainsi être noyés.

    En savoir plus



    [ Message édité par : Francoise : 14-08-2010 07:52 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 22-08-2010 03:16



    Merci chère Françoise et bonjour à tous les amis d’une vie saine de plus en plus difficile à gérer.

    Parmi les innombrables comportement humains générant des pollutions, il en est est un que les Ecolos-Serf-veaux ont oublié (il est bien connu qu'ils ne voient que ce qu'ils veulent bien voir) , ah ah ah ...

    Il s’agit de :

    La pollution de source religieuse



    Ici en Inde - Crédit : © Amit Dave



    Des pêcheurs à la recherche d'offrandes jetées par des croyants dans la rivière polluée Sabarmati, à Ahmedabad, en Inde, le 20 août 2010. Ces offrandes ne sont qu’une partie de la pollution, certes, mais elles y participent de façon très nette.

    La rivière Sabarmati occupe une place unique dans le coeur des habitants d’Ahmedabad (en Inde). Cependant, la dégradation rapide de son environnement et la mauvaise gestion des systèmes d’infrastructure de la ville ont abouti à une triste situation. La ville s’étant montrée incapable de respecter son engagement de rendre l’eau de la rivière disponible, celle-ci n’est plus, durant la plus grande partie de l’année, qu’un bouillon de culture d’effluents dangereux et d’égouts.

    Heureusement, au cours des trente dernières années, diverses initiatives de citoyens ont permis que le problème de cette mauvaise gestion ne soit pas enterré. Parmi ces initiatives, plusieurs ont concerné le développement du front de rivière et l’amélioration des infrastructures destinées à prévenir la pollution. Mais il est décourageant de noter que les autorités locales et nationales n’ont donné aucune réponse à ces propositions.


    Voilà une démonstration simple de plus sur la stupidité des façons d’agir actuelles !

    J’espère que vous me remercierez de vous avoir épargné ces photos du Gange - le fleuve sacré -, où des fidèles se baignent en foule au milieu des cadavres qui y dérivent en grand nombre, pour des raisons religieuses également.

    Amitiés à tous

    Lire l’article



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 22-08-2010 03:56 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 29-08-2010 05:10



    Bonjour amis de VSV

    Alors que l'agence spatiale russe révèle que la Chine serait devenu le premier pollueur mondial de l'espace, le réchauffement climatique pourrait bien augmenter la durée de vie des débris spatiaux : un vrai casse-tête pour l'avenir des vols habités.

    "40% des déchets spatiaux proviennent de Chine, 27,5% des États-Unis et 25,5% de Russie. La part des autres pays pris ensemble constitue 7%", indique l'agence spatiale russe Roskosmos (*). La région ici représentée ci-dessous correspond à une altitude de 2000 km, zone où se concentre le plus de débris.


    La Chine, premier pollueur de l'espace ?


    © NASA
    Débris spatiaux suivis par la NASA. 95 % d'entre eux ne sont pas des satellites opérationnels.



    Extraits:


    L’agence spatiale américaine indique,elle, que la plupart des débris qui évoluent autour de la Terre appartiennent à la Russie et aux pays membres de la CEI qui totalisent 5 833 engins, dont 1 402 satellites et 4 431 fragments de lanceurs.

    Dans ce classement, les Etats-Unis arriveraient en deuxième position avec 4 824 objets (1 125 satellites et 3 699 étages de lanceurs et autres fragments), tandis que la contribution de Pékin à la pollution spatiale serait plus modeste : 3 388 engins (88 satellites et 3 699 objets résiduels).

    La France, avec 472 objets recensés, occupe tout de même la quatrième place dans ce classement. Elle est suivie du Japon (190), de l'Inde (170) et de l'Agence spatiale européenne (83). Les autres pays réunis possèdent 590 engins (satellites et débris confondus).

    Au total, 15 550 appareils et débris (satellites opérationnels et hors service, étages de lanceurs, boosters et leurs fragments) gravitent autour de la Terre. Or, "l'augmentation du nombre de débris en orbite terrestre basse constitue une menace grave pour l'avenir des vols spatiaux" souligne l'agence spatiale russe.


    Et voilà la « merde » de l’espace.

    Amitiés à tous

    Lire la suite


    (*) Космическим государства&# 1084; необходимо выработать международн&# 1099;е соглашения, регулирующи&# 1077; ликвидацию космическог&# 1086; мусора - эксперты – Roskosmos Lire l’article en Russe



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 29-08-2010 05:14 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 08-10-2010 03:22



    Bonjour amis de VSV

    Les nouvelles déprimantes de cette rubrique sont si nombreuses sur notre planète-mère qu’autant vaut les traiter avec une touche d’humour, voici donc maintenant ce qui se passe en Hongrie.


    Les couleurs de la pollution


    Dessin de Chapatte



    Comme le disait le chef indien Seattle en 1854 " l'homme blanc mourra étouffé par ses excréments", c'est en bonne voie comme nous le constatons depuis si longtemps. La dernière nouvelle en date est que le réservoir d'une usine d'aluminium contenant des produits chimiques et des métaux lourds a cédé en Hongrie, déversant plus d'un million de mètres cube d'une boue toxique sur les villages avoisinants. Une nouvelle catastrophe écologique en perspective sans doute ....


    Tout ce qu'il faut savoir sur la catastrophe écologique en Hongrie

    Les autorités hongroises s'efforçaient hier et s'efforceront encore longtemps de circonscrire la marée de boue rouge toxique provoquée lundi par la rupture d’un réservoir d'une usine de bauxite-aluminium de la ville d'Ajka (160 km à l'ouest de Budapest), l'écosystème autour du Danube est plus que jamais menacé.

    il est certain que cette pollution sera «lourde de conséquences».

    Selon le scientifique Christophe Rousseau, adjoint au directeur du Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre), une «boue rouge» est constituée de métaux lourds dont les caractéristiques ne sont pas connues sur le moment, contrairement à une pollution d’hydrocarbure, «beaucoup plus simple à gérer». Greenpeace a d’ores et déjà prélevé des échantillons d'eau mardi, révélant «la présence de plomb, de chrome et d'arsenic».

    Mais grâce à la pluie et au nettoyage des eaux entrepris depuis mardi, «le niveau alcalin de la rivière Marcal est déjà en baisse, et la rivière Raab devrait subir des dommages beaucoup moins importants» que redouté, a assuré un expert.

    L'espoir fait vivre .....

    Source



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous
    [ Message édité par : Alain : 08-10-2010 03:22 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 09-10-2010 04:55



    Bonjour !

    Je reviens pour souligner à quel point la vision du sympathique dessinateur Chapatte s’est avérée prémonitoire. Le flux toxique provoqué par un déversement de boues rouges suite à un accident industriel en Hongrie a atteint jeudi le Danube, menaçant l’écosystème du deuxième fleuve le plus long d’Europe après la Volga.

    Le Danube envahi par les boues rouges


    Quelle atrocité




    La catastrophe écologique en Hongrie, suite

    Citation :


    Le flux toxique a commencé à s'écouler dans le deuxième plus grand fleuve d'Europe, vers 8h30, par l'un de ses affluents, le Raab. Les premiers poissons morts ont été vus sur le grand fleuve, a confirmé le chef régional des Services anticatastrophes, Tibor Dobson : «Nous avons constaté des pertes de poissons sporadiques là où le Raab se jette dans le Danube.»

    Les boues avaient auparavant détruit tout l'écosystème de la Marcal, une petite rivière située à proximité de l'usine d'aluminium où s'est produit l'accident industriel, qui a fait quatre morts. Le premier ministre hongrois, arrivé sur place, a découvert un paysage de cauchemar dans l'odeur âcre de la décomposition de centaines de kilos de poissons morts.

    .../...

    L'Union européenne et des responsables écologiques redoutent une catastrophe environnementale qui affecterait une demi-douzaine de pays si la coulée contaminait le Danube. Selon la Commission internationale de protection du Danube (ICPDR), cet accident industriel majeur pourrait causer des dommages durables aux hommes ainsi qu'à la faune et à la flore du fleuve.

    Ce qui hélas est fait.

    Lire l’article



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 09-10-2010 04:57 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 10-10-2010 00:16



    Bonjour, c’est toujours moi Rackham le rouge, et oui !

    La situation et les risque empirent de jour en jour. Cette fois ci c’est une nouvelle fissure dans la digue du réservoir de l'usine de bauxite-aluminium de Ajke laisse craindre le pire. Les habitants du village le plus proche du site ont été évacués hier matin.


    La Hongrie craint une nouvelle coulée de boue rouge.



    Le réservoir qui s'est rompu lundi menace de s'effondrer




    La catastrophe écologique en Hongrie, suite N°2

    Citation :


    La catastrophe écologique survenue lundi en Hongrie a déjà fait au moins sept morts et 150 blessés. Pour éviter que le bilan ne s'alourdisse, les autorités hongroises ont ordonné l'évacuation complète du village de Kolontar. Elles craignent en effet une deuxième inondation de boue rouge. La digue retenant encore un demi-million de mètres cubes de cette substance toxique est très endommagée et semble se fissurer à nouveau. Ce constat laisse craindre un effondrement complet du réservoir de l'usine de bauxite-aluminium située à Ajke, à 160 km à l'ouest de Budapest. Le premier ministre hongrois a d'ailleurs qualifié de «probable» l'éventualité d'une deuxième marée rouge.

    «L'évacuation de Kolontar a été entamée à six heures du matin, après que nous avons constaté l'affaiblissement de la digue du réservoir numéro 10», a précisé le chef des services anticatastrophe, Tibor Dobson.. «L'évacuation a été décidée par le ministre de l'Intérieur, Sandor Pinter, qui a participé à la réunion de la commission de défense locale tôt samedi matin». Les quelque 800 habitants de Kolontar sont évacués par bus à Ajka. Les représentants de la presse hongroise et étrangère sont eux aussi obligés de partir. Les gens pourront retourner à Kolontar une fois que la digue du réservoir aura été renforcée, a affirmé Tibor Dobson.


    Somme-nous bien sûr que ceci ne pourrait pas se produire en France ?

    Lire l’article



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 10-10-2010 00:21 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 10-10-2010 11:29

    Bonjour Alain et tous,

    Quelle catastrophe ! voici ce que dit un médecin de l'hôpital d'Ajka, la ville où se trouve la fabrique d'aluminium:


    "Les métaux persistants s'incrustent dans l'organisme. A la longue, ils peuvent attaquer les nerfs des enfants , causer des troubles ophtalmiques et pulmonaires, provoquer une altération du comportement, du développement, voire de la reproduction. (*)

    Tant que c'est de la boue, la situation est plus ou moins sous contrôle. Mais bientôt la boue se transformera en une poussière riche en métaux lourds qui se dispersera à des kilomètres à la ronde."

    (*) C'est un médecin qui le dit .
    Ne manquez pas d'en tirer les conclusions qui s'imposent !



    [ Message édité par : Francoise : 10-10-2010 11:32 ]

      Profil  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 20-10-2010 06:58



    Bonjour à tous,

    Cette pollution de boues rouges est un vrai désastre !

    En Asie aussi la pollution empire, notamment en Chine, devenue « l’usine du monde ». A noter qu’avant de se lancer dans une vive critique à son encontre : si la France peut se targuer d'avoir très nettement diminué ses émissions industrielles, c'est aussi grâce à la délocalisation de sa production.

    Cela vaut pour tous les pays occidentalisés


    Menace globale sur l’Atmosphère - Part IV

    Un nuage de pollution impressionnant au-dessus de l'Est de la Chine

    Il y a quelques jours, un nuage de pollution spectaculaire s'est formé au-dessus de l'Est de la Chine. A l'origine : la conjonction de hautes pressions météorologiques et d'émissions industrielles soutenues.




    Le 8 Octobre 2010, les satellites Aqua et Terra de la NASA ont capturé cette image en couleur naturelle du smog en Chine. Celui-ci est visible via le nuage blanc laiteux et gris couvrant le centre de l'image, tandis que les nuages blancs plus lumineux sur les bords sont des nuages naturels.
    © NASA




    Un système anticyclonique basé au-dessus de la Chine orientale, a permis à la pollution de l'air de stagner et de s'accumuler pendant presque une semaine. Résultat : un nuage brun de 800 km de large sur 900 km de long s'est constitué au dessus de la capitale Beijing. Le 9 et 10 octobre 2010, le centre national de surveillance de l'environnement de la Chine a déclaré que la qualité de l'air était "mauvaise" à "dangereuse" autour de Pékin et dans 11 provinces de l'Est. Par conséquent, les citoyens ont été invités à se protéger.

    Cette pollution a vraisemblablement été causée par l'augmentation d'émissions provenant de plusieurs sources : brûlis, usines et véhicules motorisés.

    Ainsi, de très fortes concentrations en dioxyde de soufre (SO2) ont été détectées par les instruments satellites de la NASA au début du mois d'octobre. Le SO2 provient du soufre, une impureté qui est contenue dans presque tous les combustibles fossiles, notamment le fuel et le charbon ; leur combustion oxydant le soufre en oxyde de soufre. Ce gaz est à l'origine des pluies acides.

    Les principales sources de ce gaz sont les centrales thermiques comme les centrales au charbon, les centres de production de chauffage, et les grosses installations de combustion de l'industrie comme les fonderies qui fondent les minerais pour en extraire les métaux utilisables.



    Cette pollution participe à la formation du nuage brun d'Asie qui apparaît en hiver au-dessus d'une partie du continent. Ce nuage de pollution, d'une épaisseur de 3 kilomètres, s'étend sur une zone équivalente à sept fois l'Inde !


    Article source

    Amitiés

    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels



    [ Message édité par : Moderateur : 08-03-2011 00:29 ]

      Profil  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 20-10-2010 07:48



    Merci cher Patrick pour cette information.

    Il existe des nuages de pollution grands comme 7 fois l'Inde et en même temps on ne nous a jamais autant harcelés avec "Attention, la cigarette tue, ne commencez pas!" *

    En fait l'humain actuel chie dans son lit sans en ressentir l'odeur apparemment.

    Amitiés



    * Que la cigarette industrielle soit nocive pour la santé est bien sûr une évidence vu sa composition. C'est l'importance disproportionnée qui lui est donnée qui est surprenante sachant que l'air que nous respirons est lui-même gravement pollué dans beaucoup d'endroits.




    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com


    [ Message édité par : chenoa : 20-10-2010 07:48 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 20-10-2010 18:13



    Bonjour mes amis lecteurs

    Merci beaucoup cher Patrick qui vient de nous gratifier d’une contribution de qualité comme on en voit peu souvent ailleurs. Merci beaucoup aussi à Chenoa dont j’ai apprécié notamment cette réflexion :
    « Que la cigarette industrielle soit nocive pour la santé est bien sûr une évidence vu sa composition. C'est l'importance disproportionnée qui lui est donnée qui est surprenante sachant que l'air que nous respirons est lui-même gravement pollué dans beaucoup d'endroits. » qui est parfaitement vraie.

    Le martelage anti-tabac est gravement choquant ! Un peu, car on en exagère les dangers (1), mais surtout car les autres causes de maladies, par la pollution de ce que L’ON RESPIRE, sont soigneusement étouffées ou tout au moins minimisées, dans les discours médicaux et officiels et Chenoa a eu raison de le souligner. Le tabac est nocif certes, mais beaucoup moins quand il est naturel et ajouterais-je quand celui qui le fume n’est pas un citadin sédentaire.

    - Mon infirmière vient de m’annoncer que son grand-père était mort du cancer du fumeur. Renseignements pris il a été atteint du cancer du poumon à 90 ans et vient d’en mourir hier deux ans après. Alors que m’a-t-elle dit il avait beaucoup fumé toute sa vie.

    - J’ai connu un chasseur de chamois autrichien qui escaladait ses montagnes la pipe au bec (dont il ne se séparait jamais) en fumant comme une cheminée à 90 ans certifiés, tant il était célèbre pour cela. A cet âge il avait la corpulence et la musculature d’un athlète de 30 ans. Ses cheveux étaient noirs et sa barbe blanche.

    - Et je ne compte plus parmi mes amis le nombre de chasseurs de sangliers varois capables de suivre les chiens courants toute une journée par monts et par vaux, tout en fumant un paquet de tabac gris PAR JOUR.

    - Moi-même quand je suis arrivé à Phuket à 55 ans je plongeais en mer à 20 mètres de profondeur en apnée pour tirer des poissons délicieux tout en fumant 40 cigarettes par jour. Pas sous l’eau évidemment

    Ce que l’on ne dit jamais c’est que le tabac n’était pas le même autrefois que celui que l’on fume actuellement. Je voudrais que l’on me dise combien de Sioux sont morts parce qu’ils fumaient le kinikinnik (2). Selon ceux que j’ai connu aucun !

    Je ne conseille à personne de fumer car c’est réellement dangereux et diminue les capacités physiques, mais cela l’est certainement beaucoup moins qu’on ne le dit pour ceux qui vivent dans un lieu où l’air est pur et qui mènent une vie très active. De plus, contrairement à la légende, c’est infiniment moins dangereux que le pétard si populaire (3). Enfin parmi les deux personnes mortes du cancer du poumon que je connais, la plus jeune est décédée à 48 ans. Un homme qui n’avait jamais fumé par peur de ce cancer précisément. En conclusion lutter contre la pollution de l’air est certainement tout aussi important - ou plus, dans certains lieux – que la lutte contre le tabagisme.

    Ceci dit il serait grand temps que tout le monde soutienne sens de la vie (4) car ce que vous lisez ici est irremplaçable et sans aide ne saurait durer.

    Ne croyez-vous pas ?

    Amitiés à tous



    (1) Ce qui ne signifie pas qu’il faille fumer, bien sûr

    (2) Un mélange de quatre plantes: le tabac indien, l’écorce de sauge rouge, la balle de maïs et la sauge médicinale. Selon Wikipédia ce tabac Lobelia inflata contient la lobéline un des alcaloïdes de type pipéridine et agit chimiquement comme la nicotine mais sans induire d'addiction.

    (3) 6 fois exactement, c'est mentionné sur ce forum.

    (4) De toutes les manières que vous voudrez.



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 21-10-2010 18:31 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 23-11-2010 06:47



    Voilà qui donne une fois de plus à réfléchir au sujet de la « civilisation » actuelle dans laquelle nous vivons... un constat édifiant



    Atlas des sites les plus pollués du monde




    Afrique, Russie, Asie... L'activité de l'Homme nuit parfois à la Terre. Certaines pollutions anciennes de l'air et de l'eau ne disparaissent pas. Mercure, arsenic, plomb, radionucléides, chrome, accidents chimique et industriels... Découvrez les sites les plus pollués du monde et les polluants les plus dangereux.






    Ratanakirri, Cambodge © Bion Griffin et Wire man / Fotolia.com


    Le Cambodge est un des pays les plus mal lotis en approvisionnement en eau potable. Pays pauvre, l'espérance de vie y est faible, 57 ans, notamment en raison de problèmes sanitaires. La province de Ratanakirri, au nord-est, vit de l'extraction artisanale d'or grâce à la combustion de mercure par chalumeau ou sur une flamme. Le métal pollue tous ceux qui l'inhalent et le touchent. Ainsi, la concentration dans les cheveux des mineurs y est gravissime. S'infiltrant dans les sols et l'eau, le mercure s'avère hautement toxique.







    Thiaroye-sur-Mer, Sénégal © iStockphoto et Wire man / Fotolia.com


    Thiaroye-sur-Mer est un quartier de Dakar où les populations recyclent de vieilles batteries automobiles qui contiennent du plomb. Ils les fondent et récupèrent les débris à l'intérieur. En mars 2008, 18 enfants sont morts d'une grave intoxication à ce polluant. L'activité dangereuse, extrêmement répandue, a causé des dommages à 40 000 personnes ainsi qu'à leur environnement. Les enfants en bas-âge notamment sont les plus touchés car ils ingèrent des poussières de plomb en jouant sur le sol.






    Découvrez la suite de cette galerie très bien réalisée de L’Internautre

    Voir la galerie



    Amitiés

    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels


    [ Message édité par : Pat : 23-11-2010 06:51 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 21-12-2010 01:50



    Bonjour, et merci à toute l’équipe de sens de la vie.

    Il n’y a pas que l’air qui soit à bout de souffle, les eaux ne sont pas en meilleur état (*) comme nous l’avons déjà constaté ici même par de nombreux exemples, dont le dernier en date est celui du Danube. Nous pouvons en déduire qu’il y a une ...


    Menace globale sur l’hydrosphère - Part I



    L’eau c’est la vie. Polluer l’eau équivaut à détruire la vie



    L'hydrosphère est la partie de la planète occupée par l'eau liquide (océans, mers, lacs, fleuves, nappes phréatiques, nuages) , solide (calottes polaires, glaciers, banquise) et gazeuse (vapeur d'eau). Cette sphère s'étend depuis environ 8 km d'altitude (la cime des montagnes les plus élevées) jusqu'à près de 11 km de profondeur dans les fosses océaniques.

    L’article ci-dessous parle de la pollution des rivières françaises, mais comprenons bien que s’exprimer ainsi porte à confusion car l'eau de l'hydrosphère est en perpétuel mouvement : courants, ondes et marées agitent les mers, les lacs et les fleuves, les glaciers glissent sur les continents, les icebergs voguent à la dérive, poussés par les vents et les courants, et des milliards de ruisselets s'infiltrent dans la roche, creusant des grottes et se chargeant en sel tandis qu'ils courent vers la mer.

    Citation :


    Quand nos rivières rivalisent avec les pharmacies…

    Cela se traduit par des analyses, de la qualité des eaux de nos fleuves, riches en résidus médicamenteux. Les éléments les plus retrouvés dans nos cours d'eau sont le paracétamol, l'ibuprofène et toute une gamme d'anti-inflammatoires et antidépresseurs. Les chercheurs ont même détecté des traces de résidus de pilules contraceptives. Les médicaments s'avéreraient être aussi inquiétants que les rejets des exploitations agricoles. Les cours d'eau, pharmacopées bien malgré eux ?

    .../...

    L'origine de ces fléaux médicaux et de la pollution de nos fleuves ? Le citoyen lambda, car les médicaments pris, lorsque nous sommes malades, passent ensuite dans nos urines. Autre source de pollution : les eaux usées des hôpitaux qui en sont chargées, les antibiotiques utilisées pour les animaux d'élevages ou encore les médicaments qui finissent encore dans la cuvette des toilettes malgré une campagne de sensibilisation pour ramener les médicaments non utilisés/périmés en pharmacie.

    Les effets à long terme de ces résidus sur l'environnement sont encore largement inconnus. Mais ce qui est sûr c’est que tout ce qui vit absorbe nos médicaments, y compris les contraceptifs.

    Vous ne croyez pas qu’il serait temps d’arrêter ?

    Lire l’article


    (*) Un journaliste français écrirait: "les eaux vont à vau-l'eau, en se croyant spirituel.


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 20-02-2011 02:17 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.