Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

24 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  samedi 18 août 2018
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 21 245 213
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Ecologie, les menaces sur le vivant » » Synthèse de certains faits à méditer sur la situation actuelle.  
    AuteurSynthèse de certains faits à méditer sur la situation actuelle.
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 16-02-2009 07:19



    Synthèse de certains faits à méditer sur la situation actuelle.




    L’exposition "Les Sommets de l’Image" qui se déroule dans la prestigieuse station de Courchevel, de décembre 2008 à avril 2009, a pour thème: "La fragilité de la nature sauvage." La thématique retenue tournant autour des 4 éléments naturels : l’eau, la terre, le feu et l’air.

    Sélectionnée par les magazines les plus prestigieux d’Europe, une quarantaine de tirages aux dimensions exceptionnelles ont été affichés, vous pourrez les voir sur la galerie d'images ci-dessous. La beauté de ces photos permet de véhiculer des messages concernant la sauvegarde et la préservation du patrimoine naturel de notre planète.




    Chutes d'Iguaçu, Argentine



    Mais aussi chacune de ces photos est accompagnée du rappel d'un fait. Réunis ces faits donnent une excellente synthèse de la situation de la planète dans certains de ses aspects, tous sont issus de sources sûres qui sont mentionnées dans le diaporama.

    J'ai placé certains en caractère gras, ce ne sont pas forcément les plus importants mais les moins connus, en tout cas de moi

    Les voici, prenez le temps de les lire.



    - Depuis les années 70, nous avons dépassé la capacité de charge de la planète et vivons en "surrégime". Le résultat est une diminution spectaculaire et rapide de 30 % des ressources naturelles de la planète en 30 ans : les écosystèmes forestiers ont été réduits de 12 %, ceux d'eau douce de 50 % et enfin, les écosystèmes marins de 30 %.

    - L'industrie alimentaire dépense 40 milliards de dollars chaque année dans la publicité. Les enfants en sont les premières victimes : 10 à 30 % d'enfants des pays développés souffrent de surcharge pondérale. Pendant ce temps 500 000 enfants deviennent aveugles chaque année dans le monde par manque de vitamines.

    - La forêt d'Afrique centrale abrite plus de 8 000 espèces différentes de plantes.

    - 40 % de la population mondiale ne possède pas l'électricité.

    - La neige recouvrant la surface de la terre a diminué de 60 % depuis 1960.

    - Les rejets de CO2 par l'homme sont responsables de plus de 60 % de l'augmentation de l'effet de serre (*).

    - Les écosystèmes naturels jouent un rôle majeur dans le cycle hydraulique. Les forêts prélèvent l'eau et la rediffusent dans l'atmosphère. On estime qu'un arbre d'une forêt tropicale peut filtrer 9,45 millions de litres d'eau dans l'atmosphère durant son existence, dont la majeure partie est recyclée et retournée à la forêt.

    - La plus ancienne espèce vivante sur terre est un arbre. Agé de 4 700 ans, il est situé aux Etats-Unis. Il date de l'époque des pyramides égyptiennes.

    - Plus de 100 000 substances chimiques sont fabriquées par l'homme pour être utilisées dans notre vie quotidienne. La production mondiale de substances chimiques est ainsi passée de 1 million de tonnes en 1930 à plus de 400 millions de tonnes aujourd'hui.

    - On consomme aujourd'hui en 6 semaines le pétrole que l'on consommait en 1 an en 1950. La moitié est utilisée pour les transports.

    - Au cours du XXIe siècle, le niveau des océans devrait monter de 50 cm. Les Pays-Bas pourraient voir 6 % de leurs terres disparaître sous la mer, le Bangladesh, 17 %. L'évacuation de l'archipel de Tuvalu, en Micronésie a déjà commencé.

    - En moyenne, un citoyen des Etats-Unis utilise 600 litres d'eau par jour, contre 85 litres en Jordanie, par exemple. Il faut 150 000 litres pour produire une voiture.

    - Dans les pays industrialisés, le volume des déchets générés par habitant a triplé au cours des 20 dernières années.

    - Des années 1980 aux années 1990, le nombre de personnes touchées par les catastrophes naturelles a augmenté de 50 %. Les coûts engendrés ont été multipliés par 10.

    - L'épaisseur moyenne de la banquise arctique a chuté de 3,12 m dans les années 1960 à 1,8 m dans les années 1990.

    - Chaque semaine, plus d'1 million de personnes s'ajoute à la population des villes du monde.

    - 25 % des cours d'eau d'Europe occidentale et méridionale sont pollués à un niveau extrême. 50 % des zones humides françaises ont disparu au cours des 30 dernières années.

    - Au cours des décennies à venir, 40 des nations les plus pauvres sont susceptibles de subir les pertes de production alimentaire de 25 % en raison du réchauffement climatique.




    Cascade de Seljalandsfoss, Islande



    - Un Américain prélève en moyenne 600 litres d'eau par jour, un Européen 250, un Africain 30.

    - 20 % de la population mondiale n'a pas accès à l'eau potable.

    - Chaque année, 25 millions de personnes meurent de maladies dues à la pollution des eaux et de l'insalubrité de l'environnement.

    - Une augmentation de 1,5°C à 2,5°C pourrait aboutir à l'extinction de 20 à 30 % des espèces de la faune et de la flore du monde.

    - La perte des habitats et leur dégradation affectent 89 % de tous les oiseaux menacés, 83 % des mammifères et 91 % des plantes menacées.

    - 40 millions de gens meurent de faim chaque année alors que l'on produit 356 kilogrammes de céréales par personne et par an.

    - Nous n'avons pas encore découvert toutes les espèces vivantes de notre planète. Les experts en ont identifié 1,75 million ! L'Homme est l'une d'entre elles.

    - Il faut 2 000 litres d'eau pour produire 1 kg de riz, principale denrée alimentaire pour 2 milliards de personnes.

    - Les habitants des pays riches représentent 20 % de la population mondiale et consomment 45 % de la viande et du poisson produits dans le monde.

    - 25 % de la population mondiale dépend d'eau provenant de nappes phréatiques susceptibles d'être contaminées par les cultures intensives développées.

    - Un automobiliste français émet chaque année en moyenne 2,5 fois le poids de sa voiture en dioxyde de carbone (CO2) et la moitié de son propre poids en polluants divers.

    - La décennie 1990 a été la plus chaude depuis 1861.

    - Au cours de sa vie, un enfant né dans un pays industrialisé consommera davantage et générera plus de pollution que 50 enfants nés dans un pays en développement.

    - 87 % des glaciers de la péninsule antarctique ont reculé au cours des 50 dernières années. Depuis 2002, les glaciers en recul ont perdu en moyenne 50 mètres par an.

    - Dans le monde, un adulte sur cinq ne sait ni lire ni écrire. 98 % se trouvent dans les pays en développement, les 2/3 sont des femmes.

    - La température moyenne a augmenté de 0,6°C ce dernier siècle, elle pourrait augmenter de 2°C à 6°C ces 100 prochaines années. L'augmentation n'est pas homogène : dans le nord-ouest du Canada, les températures ont augmenté en moyenne de 1°C par décennie depuis 35 ans, provoquant des modifications des écosystèmes et des déplacements de population.

    - En 2007, plus de 6 milliards de personnes vivent sur la planète. Ce chiffre pourrait passer à 8 milliards en 20 ans, période au cours de laquelle il est prévu que la demande en eau augmentera de 40 %.

    - Chaque année, les filets de pêche tuent jusqu'à 300 000 baleines, dauphins et marsouins dans le monde.

    - Durant ces trois dernières années, plus de 6 millions d'hectares de forêt tropicale ont été déboisés, l'équivalent de 6 terrains de football chaque minute.

    - Entre 1990 et 1995, 650 000 km² de forêt (une superficie supérieure à celle de la France) ont disparu dans les pays en développement.

    - Il est estimé qu'entre 150 et 200 espèces sont en train de disparaître chaque jour.

    - 2 races d'animaux domestiques disparaissent chaque semaine, dans le monde.



    A méditer et à diffuser. Merci


    La fragilité de la nature sauvage



    Ci-dessus des Rafflesia. La plus grosse fleur du monde !

    Parc de Bukit Barisan, Sumatra




    Voir la galerie d'images


    (*) Je fais des réserves sur l'affirmation selon laquelle 40% de l'augmentation de l'effet de serre aurait une autre cause que humaine, dans la mesure où il est prouvé que le soleil n'y est pour rien.



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 16-02-2009 08:26 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 16-02-2009 13:26




    Bonjour les amis,

    Merci beaucoup Alain pour ce post hautement intéressant, ces faits listés sont très parlants et impressionnants.

    Nous pouvons en mettre plusieurs en parallèle, comme ceux-ci:



    Une augmentation de 1,5°C à 2,5°C pourrait aboutir à l'extinction de 20 à 30 % des espèces de la faune et de la flore du monde.

    → La température moyenne a augmenté de 0,6°C ce dernier siècle, elle pourrait augmenter de 2°C à 6°C ces 100 prochaines années.

    Que restera t-il?


    Nous n'avons pas encore découvert toutes les espèces vivantes de notre planète. Les experts en ont identifié 1,75 million !

    → Il est estimé qu'entre 150 et 200 espèces sont en train de disparaître chaque jour.

    Soit entre 54750 et 73000 espèces qui disparaissent par an. Ainsi il faudrait 24 ans environ pour que les 1,75 millions d'espèces découvertes à ce jour disparaissent.

    …...

    *************

    Par ailleurs, les photos de l'exposition Les Sommets de l'Image à Courchevel sont merveilleuses!

    Voici l'éditorial:

     En 1955, dans Tristes Tropiques, le magnifique centenaire Claude Lévi-Strauss écrivait : « Aujourd’hui où les îles polynésiennes noyées de béton sont transformées en porte-avions pesamment ancrés au fond des mers du Sud, où l’Asie tout entière prend le visage d’une zone maladive, où les bidonvilles rongent l’Afrique, où l’aviation commerciale et militaire flétrit la candeur de la forêt américaine ou mélanésienne avant d’en pouvoir détruire la virginité, comment la prétendue évasion du voyage pourrait-elle réussir autre chose que nous confronter aux formes les plus malheureuses de notre existence historique ? Cette grande civilisation occidentale, créatrice des merveilles dont nous jouissons, n’a certes pas réussi à les produire sans contrepartie. L’ordre et l’harmonie de l’Occident exigent l’élimination d’une masse prodigieuse de sous-produits maléfiques dont la Terre est aujourd’hui infectée. Ce que d’abord vous nous montrez, voyages, c’est notre ordure lancée au visage de l’Humanité. »

    Dostoïevski fait dire au prince Mychkine dans L’Idiot : « La beauté sauvera le monde. »

    N’est ce pas justement cette beauté qui éclate dans ces images magiques. L’exposition Les Sommets de l’image nous rappelle nos devoirs envers cette faune et cette flore en danger. Finalement, ne sommes nous pas, humains, cette espèce menacée ? Il nous appartient aujourd’hui d’en décider et d’engager sans attendre cette révolution comportementale bienfaitrice. Offrons à nos enfants le choix d’une planète meilleure, solidaire, durable…Vivante.


    Nous aspirons tous à cette beauté, don naturel que nous sommes en passe de flétrir, gâcher, détruire à jamais. Il est temps de nous nourrir de cette lumière intérieure, de cette incontournable connaissance pour se convaincre de pouvoir participer à cette merveilleuse aventure.

    Oui, nous le pouvons

    Eric Bazin Fondateur


    Ours blanc au milieu d'épilobes mauves





    Matthias BREITER





    Amitiés,

    Chenoa


    [ Message édité par : chenoa : 15-08-2011 14:25 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 16-02-2009 13:40



    Somptueux Chenoa !

    Ton calcul sur la disparition des espèces est juste, aussi étonnant que cela puisse paraître.

    En fait comme la dynamique de la vie n'est pas linéaire, il se peut même que la situation soit encore pire

    Amitiés à tous.




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 16-02-2009 16:20

    Merci pour ces excellent articles qui méritent d'être lus avec une grande attention.

    Ces chiffres sont à proprement parlé ahurissant mais sans doute sans commune mesure avec ce qui nous attends.

    Il faudrait prendre des mesures et dès maintenant ... l'infraconscience actuelle de l'humanité va là (nous) conduire à la catastrophe !

    Amitiés à tous

    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 17-02-2009 03:42



    Merci beaucoup cher Patrick.


    En fait la catastrophe nous sommes en plein dedans, déjà.

    C'est certain car les chiffres donnés ci-dessus sont de sources généralement très sûres, lesquelles sont: ONU, UNESCO, WWF, UICN, PAM, FAO, PNUE, GIEC, MEDAD, ADEME, Greenpeace, et British Antartic Survey. Des sources que l'on ne peut pas taxer d'exagération. Certaines, comme le GIEC, ont même commis des erreurs de sous estimation des dangers.

    De plus nous faisons face à un dilemme qui ressemble fort à une impasse:

    A - Si nous ne réduisons pas suffisamment notre impact sur la planète, celle-ci à court terme ne pourra plus subvenir à nos besoins, notamment en nourriture et en eau douce - voire en matières premières nécessaires à l'industrie -, sans compter des conditions de vie déplorables et de plus en plus malsaines. A plus long terme la plupart des formes de vie supérieures, dont peut-être la nôtre, disparaitront.

    B - Si nous voulons réduire suffisamment notre impact sur la planète pour pallier à la situation A, cela implique une réduction drastique de la consommation de nombreux produits, non seulement ceux qui sont néfastes ou inutiles, mais aussi en général, notamment en accroissant la durée de vie de ceux-ci (1). Si cela est fait rapidement - comme la situation l'exige -, cela ne peut que provoquer une récession économique terrible, des centaines de millions de chômeurs qui ne pourront plus rembourser leur endettement, des faillites en chaine dont celle des banques, et donc l'effondrement de tout le système en soi. Certes protéger l'environnement et lutter contre l'effet de serre engendrera de nouveaux emplois, mais il ne serait pas raisonnable (selon moi) d'espérer que l'un puisse compenser l'autre.

    Dans les deux cas la situation à venir se présente vraiment mal même sans dramatiser (2), car opter pour A ou B équivaut à choisir entre Charybde et Scylla les deux monstres de la mythologie grecque. C'était facile à prévoir depuis au moins trente ans, et cela a été prévu par certains, mais personne n'a voulu tenir compte du bon sens, comme des mises en garde trop contraires à beaucoup d'intérêts particuliers.

    Autrement dit nous sommes à bord d'un véhicule piloté par des fous. Si on ne fait rien il s'écrasera contre le mur qui est en face de nous, et si on freine trop fort car il faut faire vite, il va déraper et sortir de la route. Dramatique ! (3)




    "THE WHITE MAN'S ROAD IS A GOOD ROAD TO DIE IN"

    "La route de l'homme blanc est une bonne voie pour mourir " (Proverbe Sioux)



    Peinture de Martin de Barros




    Une remarque de plus toutefois.

    Chenoa a écrit:
    "Ainsi il faudrait 24 ans environ pour que les 1,75 millions d'espèces découvertes à ce jour disparaissent."

    En fait ceci serait mieux rédigé ainsi: "Ainsi il faudrait 24 ans environ pour que 1,75 millions d'espèces disparaissent, ce qui équivaut au nombre d'espèces identifiées à ce jour."

    En effet il y a sans doute plus d'espèces inconnues, que d'espèces recensées. Ceci ne s'appliquant bien sûr qu'aux petites formes de vie comme les insectes, ou à celle qui vivent dans des endroits mal connus comme les abysses océaniques, ou sur certaines îles couvertes par la "rain forest".

    Amitiés à tous



    (1) Ce qui est exactement à l'opposé de notre société du jetable.

    (2) Il faut savoir que si le réchauffement climatique s'emballe en boucle, ce qui a commencé d'être, la terre pourrait peut-être connaître le destin de Vénus, où l'effet de serre a induit une température au sol de 400 degrés Celsius.

    (3) L'auteur de ce résumé frappant de justesse, est un membre de VSV, Jorge, à qui je rend hommage.




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 20-02-2009 08:23 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 17-04-2009 12:37



    Autre fait à méditer:Quinze navires tuent autant que toutes les voitures du monde


    Selon des données confidentielles de l'industrie maritime fondées sur la taille des moteurs et la qualité du carburant qu'ils utilisent, une quinzaine des plus gros navires aujourd'hui en service pollue autant que les 760 millions de voitures circulant sur la planète.

    39 000 Européens meurent prématurément chaque année du fait des émissions toxiques liées à ces navires, la Grande-Bretagne étant l'un des pays les plus affectés.

    Les scientifiques savent depuis longtemps que les particules et les composés de sulfure et d'oxygène émis par ces engins sont nocifs et causent des maladies du cœur et des poumons.


    Source: Courrier International

    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com

      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.