Les idées contenues dans le site prennent vie !
Après 12 ans d’existence, près de 20 millions de visites et un travail colossal réalisé par son auteur et une petite équipe…

DECOUVREZ L’ASSOCIATION VERS UN SENS DE LA VIE ET SES ACTIONS SUR www.versunsensdelavie.com

Lisez L'Avertissement Légal et les Conditions D’Usage avant votre lecture du site.

sens-de-la-vie.com vous permet de vérifier le niveau de fiabilité des informations que vous y lirez en plaçant la flèche de votre souris sur l'un de ces symboles qui sont - ou seront - en tête de chaque page, pour connaître leurs significations, mais aussi en vous invitant à vérifier vous-même les sources qui sont toujours indiquées soit dans les textes, soit dans les liens. Vous êtes invité à y réfléchir, sans que jamais il ne vous soit demandé de croire.

Le regard juste qui est le fruit d'une expérience directe.Le fruit d'une déduction logique.Une information de source probablement sure. La fiabilité de la ou des source(s) ne peut pas être garantie.


Hypatia - symbole de sens de la vie  - vécu il y a 16 siècles. Elle fut philosophe et mathématicienne, la personnalité la plus marquante de l'ère de la Grande Bibliothèque d'Alexandrie.

HYPATIA

Page 9 sur 18

Poèmes

inspirés par notre

SOURCE-Mère-Energie

Hypatia, un site pour percer le brouillard de l'ignorance. (Ampéwi Nunpa)

 Depuis le 18 nov 2001 vous êtes la [an error occurred while processing this directive] ème visite de sens-de-la-vie.com (Site et Forum).

 

Le regard juste qui est le fruit d'une expérience directe.

Libérez votre esprit du conditionnement de tous les pouvoirs.

52 poèmes

accompagnant les Pensées de Raphaël

qui sont inspirés par notre

SOURCE-Mère-Energie-Conscience

à notre âme-Soeur qui Vit en lui

en mérite de la Maîtrise de son enveloppe charnelle,

et qui en sont le soutien poétique.

N'hésitez surtout pas à lui envoyer un mail, pour lui demander quels sont les autres Avantages, de ce Contrôle, car '' elle '' Est là, pour ça !

Cliquer pour écrire à  Raphaël.

En l'honneur de la Corse, sa patrie natale.

La famille de Raphaël, est corse comme Pascal Paoli. Tout le pays Corse de l'intérieur est lié au souvenir de Pascal Paoli, dont le village natal, Morosaglia, voit émerger des forêts de châtaigniers des maisons comme celle-ci, perchées sur le roc à la manière des ermitages byzantins de Cappadoce. A l'arrière plan est la chaîne dorsale des montagnes corses: Monte Cinto (2710 m), Monte Rotondo (2 622 m) Monte d'Oro (2389 m) Monte Renoso (2352 m) et Incudine (2128 m). Telle une arche de Noé, non seulement animale mais aussi végétale, son insularité lui a valu de préserver des espèces ailleurs disparues.
Autres illustrations : sites naturels de pure beauté, du monde entier.

Respect Vérité Harmonie

Poèmes D'Éveil

Pour "elle"

 

INTRODUCTION

" elle ", c'est notre âme.

"La part de pureté parfaite en nous qu'aucune boue humaine ne peut salir: l'absolu dans le relatif, l'éternel dans le mortel, la Force dans la faiblesse, la Connaissance dans l'ignorance, la Grandeur dans la petitesse, l'humilité dans l'orgueil . Le Yin dans le Yang. Si certains mots à travers ces Poèmes commencent par une majuscule, c'est pour en faire ressortir leur Valeur spirituelle. Mais l'univers étant binaire : chaque minuscule, porte en elle, sa Majuscule qui porte en elle sa minuscule à l'image du gland qui porte, en lui, le chêne qui porte en lui, les glands ! Réflechissez-y bien. Afin de faciliter le réveil, de la conscience de cette '' Présence '',en chacun(e) de nous, il est conseillé de se ''couper'' de toute sollicitation matérielle et d'écouter le requiem de Mozart, à l'unisson de leur Lecture" Raphaël.

 

Première partie

1

Elle

 

Il est une moitié d'une pureté parfaite

Qui blottie en mon sein n'attend que mon courage

Celui que peu d'humains n'osent même imaginer

Alors qu'ils portent en eux cette Epée flamboyante

Ce Glaive des grands maîtres qui pourfend la laideur

Dont le fil est amour et l'estoc volonté

L'excalibur de feu qui donne la Lumière

Dont la poigne est maîtrise et la garde respect.

 

Mont Agung - Bali

2

L'obscurité

 

C'est parfois dans le noir que pointe la Lumière

Qu'une petite étincelle prend des airs de Soleil

Car c'est au fond du trou que l'homme voit l'impasse

Piégé par son entrée accueillante et spacieuse

Le grand Simulateur connaît bien ses faiblesses

Et sait bien attirer ceux qui ont faim d'avoirs

Car le faible en avoirs est une proie facile

Lui qui a défaut d'Être paraît gros dans son Ventre.

 

3

La Lumière intérieure

 

La Lumière qui m'inonde ne peut me noyer

Car elle guide mon âme vers la terre émergée

Qui attend que mon Être vienne la fouler

Afin d'escalader la Cime illuminée

Pour qu'une fois atteint mon Sommet intérieur

Je puisse contempler le Chemin parcouru

Et me dire plus jamais ces errances orgueilleuses

Aujourd'hui j'ai trouvé, je n'ai plus à chercher.

 

Angkor Wat - Cambodge

4

L'amour de l'effort

 

C'est l'amour de l'effort qui fait d'un homme un HOMME

Qui peut le transformer le métamorphoser

En faire un chevalier qui ne connaît la peur

Car il s'est engagé dans une Guerre ultime

Celle du Moi christique contre le moi humain

Où le seul ennemi pour notre SOURCE-Mère

Est cet être charnel qui étouffe sa fille

Et qui croyant s'ouvrir ne fait que l'enfermer.

 

5

La maîtrise du Regard

 

Toute Beauté n'existe qu'à travers un Regard

Plus la coquille est dure, plus la Perle sera belle

La coquille de l'homme protège une Perle

Qui n'attend qu'une chose que sa coquille la voit.

Pour qu'enfin l'une et l'autre en sainte communion

Dans une étreinte ultime où l'une perdra la vie

Naisse dans la Lumière le bel Enfant cosmique

Doté d'un seul Pouvoir la Conscience d'énergies.

 

  

Misen San - Ile de Miyajima Japon

6

L'esclavage des regards

 

Entre celui qui voit et celui qui est vu

Est une chaîne satane qui ne peut être brisée

Que par la volonté de l'âme réincarnée

Qui veut s'en libérer pour enfin s'envoler

Car celui qui est vu existe par la vue

Et celui qui regarde ne peut s'en détacher

Tous deux pris par le lien, du voir, ne Voient rien

Détournant leur Regard de leur Perle intérieure.

 

7

L'amour du Courage

 

Entre celui qui ose et celui qui s'enterre

La seule vraie différence est celle qu'on ne voit pas

Celle que seul le cran de celui qui avance

Abrite dans son sein comme un Enfant christique

Qui en le protégeant des regards réducteurs

Lui permet de Grandir et de s'épanouir

Pour enfin le grand Jour en faire son Conseiller

Qui lui dira vas-y tu peux y arriver !

 

Mont Kailash - Tibet

8

La raison d'avoir peur

 

Il est certains humains qui ne connaissent qu'elle

Qui en font leur compagne de jour comme de nuit

Guettant à chaque instant dans les événements

Quelle est la nourriture qui la fera grandir

Et le jour tant prisé où l'accident arrive

Pouvant enfin grandir aux yeux de leur famille

Etant pris à témoins ils ne peuvent éviter

D'entendre un des leurs dire j'avais raison.

 

9

La saleté extérieure

 

Il est certains humains qui se croyant humains

Se lavent tous les jours de celle qui se voit

Alors qu'ils portent en bouche une saleté immonde

Qui une fois sortie en fait des détritus

Mais se croyant humains ils ne peuvent accepter

De vivre avec les leurs dans cet endroit sordide

Où l'ombre est la lumière et le froid la chaleur

La haine est harmonie, c'est leur domaine l'égout.

 

Mont Shasta - Californie

10

La Pureté intérieure

 

Le diamant que l'on montre en croyant étonner

N'existe que par les yeux de celui qui regarde

Et quand ceux-ci se tournent vers un autre brillant

Celle qui le portait se tourne vers d'autres yeux

Mais il est un Brillant qui brille sans regards

D'une pureté sans nom car il n'existe pas

Sinon pour qui le porte souvent sans le Connaître

L'abritant dans son sein jusqu'à son grand Départ.

 

1 1

La Volonté du Guerrier

 

Il est des Êtres Humains qui sans l'ombre d'un doute

Avancent sans chemin là où d'autres reculent

Le défi est pour eux un moyen de se Battre

gagner n'est pas le but céder n'existe pas

A l'ombre des regards ils sont gagnants d'une Guerre

Où nulle gloire humaine ne peut les encenser

La Générale en Chef a fait d'eux ses Enfants

Son Regard Maternel les a élevés Guerriers.

 

Forêt d'Haguro San au Japon

12

La faiblesse de l'homme

 

Être ou bien ne pas être là n'est pas la question

Mais bien qui se la pose si ce n'est le paraître

Car si l'homme se croît faible c'est qu'il s'identifie

A cet être de chair qui demeure pour mourir

Mais c'est après la mort que commence la Vie

Et c'est après la Vie que commence la mort

De cette chaîne sans fin peut naître une Conscience

Qui fera dire à l'âme je ne veux plus descendre.

 

13

La Belle à la chair dormante

 

Elle avait l'air éteint et pourtant elle Vivait

Mais d'une Vie sans heurts sans troubles et sans émois

D'une Vie éternelle qui Est sans le paraître

Car le paraître occulte mais n'éteint pas le Feu

Ce Feu est le Foyer le Centre de tout être

Il brille d'un éclat que l'œil ne peut pas voir

Le cœur seul le connaît car lui n'a pas raisons

Il ne connaît que l'âme qui guide son destin.

Machu Pichu - Pérou

14

La peur du courage

 

Il est une planète où chacun se ressemble

Où chacun se conforme à la médiocrité

Celle qui fait d'un être un animal rampant

Qui trouve son Regard dans le regard des autres

Ces autres qui eux-mêmes sont esclaves des regards

Des regards qui eux-mêmes sont esclaves des autres

Le courage ici-bas ne peut trouver sa place

Car il démontre aux autres qu'ils sont esclaves des autres.

 

15

La haine du respect

 

Il est d'autres humains qui ne connaissent qu'elle

Et qui par ouï dire savent que l'amour existe

Mais n'ont nullement compris qu'il n'est qu'un fruit parfait

Que donne l'Axe parfait qui est Lumière de Vie

Cet Axe puise à la SOURCE qui est SOURCE de Vie

Cette SOURCE vient d'une Terre qui est Terre de Feu

Ce Feu est une Source qui se nourrit d'elle-même

Sa Lumière à un nom qui est parfait Respect.

Fuji San - Japon

16

Celle qu'on ne voit pas

 

L'essentiel est invisible pour les yeux dit-il

Comme elle l'air qu'on ne voit donne pourtant la vie

Sans elle et lui en nous la vie serait ailleurs

Mais où est cet ailleurs sinon autour de nous

Elle, est parcelle de Vie Vie est parcelle d'Amour

L'Amour enfante l'amour l'amour enfante la vie

Cette vie que l'on voit bien et qui meurt chaque jour

Le jour précède la nuit la nuit précède le jour.

 

17

Le superflu

 

Lui est toujours visible et on le voit partout

Il attire la chair comme on piège un nuisible

Mais ce nuisible-là il ne nuit qu'à lui-même

Trouvant dans sa faiblesse la force de son orgueil

Aveuglé par ses peurs aveuglé par ses pairs

Trouvant dans son orgueil la force de sa faiblesse

Ne cherchant rien de Vrai il ne trouve que le faux

Ne Voyant pas le faux il s'éloigne du Vrai.

Tori - île de Miyajima - Japon

18

Pourquoi ?

 

Pourquoi être un esclave quand chacun Est un maître

Être un maître de soi plutôt qu'esclave des autres

Pourquoi laisser la peur régner sur son destin

La peur choisit pour nous les plus mauvais chemins

Pourquoi laisser la haine dévier notre chemin

De cette déviance-là nul ne voit sa Lumière

Pourquoi la jalousie occulte les mercis

Ces mercis que l'on doit et qui nous rendent aimants.

 

19

Comment ?

 

Comment faire pour aimer si l'on ne peut pas Être

Comment Être Soi-même si l'on ne Connaît pas

Comment peut-on Connaître si l'on croît tout savoir

Comment peut-on Savoir si l'on ne Connaît rien

Comment être un Pilier si l'on ploît sous les coups

Comment ne pas subir si l'on ne Soumet pas

Comment peut-on Soumettre si l'on Obéi pas

Comment Obéi-t-on si l'on est pas un Maître.

Dunes de White Sands - Nouveau Mexique US

20

Où ?

 

Dans quel endroit creuser pour trouver le Trésor

Celui qui n'appartient qu'à celui qui le Cherche

Ce Trésor porte un nom c'est celui que tu portes

Ce Trésor est en toi et nulle part ailleurs

Les outils pour creuser sont des outils sacrés

Sacréments invisibles ils sont enfouis en toi

Mais ceux que l'on ne voit existent dans un monde

Ce monde c'est la Mort qui t'ouvrira les Yeux.

 

21

Les Outils

 

C'est des outils sacrés sacréments invisibles

Qui peuvent élaborer le plus beau des chefs-d'œuvres

Il est latent en toi et n'attend plus que toi

Ces outils portent un nom c'est maîtrise de soi

N'attends pas de mourir pour en ouvrir la Trousse

N'attends pas de Partir pour en avoir la frousse

N'attends pas de te dire je les avais en moi

N'attends pas qu'on te dise tu dois revoir en bas.

Mont Iztacihuatal - Mexique

22

Qui ?

 

Qui pourra bien me dire pourquoi suis-je descendue

Pourquoi suis-je obligée de tout recommencer

Renaître et puis mourir mourir et puis renaître

Refaire ce chemin que je connais trop bien

Mais qui le connaît bien si ce n'est le paraître

Ce paraître de chair qui ne m'est pas si cher

Qui où comment pourquoi je me les pose encore

Ces réponses sacrés sont déjà là en moi.

 

23

Quand ?

 

C'est cet instant Précieux où la Porte est fermée

Quand le grand Serrurier la ferme pour toujours

Pouvant emménager et pour l'éternité

Au sein de sa Lumière et sa Sérénité

Mais nul ne peut rester s'il n'est pas préparé

S'il n'est pas épuré de toute pensée obscure

Car c'est dans la pensée que naît l'obscurité

Et c'est dans la pensée que naît la pureté.

Mont Haleakala, île de Maui - Hawaii

24

Lequel ?

 

Celui qu'on aime un jour n'est pas toujours aimable

Celui qu'on aime un mois est souvent sans émois

Celui qu'on aime un an n'est pas toujours géant

Celui qu'on aime à vie est toujours là présent

Mais il est un Amour qu'on aime sans le voir

Car c'est bien dans le voir que l'autre se réduit

Celui qui ne se voit échappe à ce réduit

Parce qu'il ne se réduit il Est toujours Géant.

 

25

Laquelle ?

 

Celle qu'on aime un jour est toujours là en trop

Celle qu'on aime un mois nous réchauffe les draps

Celle qu'on aime un an nous fait croire à l'amour

Celle qu'on aime à vie nous fait croire en soi

Mais il est un Amour qui n'Est que dans le Soi

Le Soi qui Est en soi ce Soi qui Est en nous

Ce Soi qui n'est pas vu et qui ne voit jamais

''elle '' Voit dans l'au-delà ''elle '' Voit dans l'Eau du Lit.

Rivière du Québec - © sens-de-la-vie.com

26

Quoi ?

 

En quoi puis-je être utile ne me connaissant pas

Quoique vous en pensiez je ne me connais pas

Quoi ? vous pensiez déjà que j'étais dans le Soi

Mais ce Soi-là pourtant je ne le connais pas

Pour atteindre le Soi il faut s'en détacher

Et pour s'en détacher il faut savoir lâcher

Ce lâcher-là monsieur n'entraîne qu'une mort

C'est la Mort du moi qui fait Naître le Soi.

En l'honneur de la Corse, sa patrie natale, II.

La Corse c'est aussi et avant tout le littoral, admirez la ligne pure de ce pin sur le bleu turquoise de la mer à Palombaggia. Illustrations tirées de " Vivre la Corse " de Emmanuel Saïller, auteur de ces admirables photos, ouvrage paru aux Editions Menges, Paris.

Seconde partie,

suite des 52 poèmes accompagnant les Pensées de Raphaël.

 

27

Liberté intérieure

 

La liberté des uns n'est pas souvent la nôtre

Savoir se limiter c'est respecter les autres

Connaître ses limites pour mieux les transcender

Transcender ses limites pour mieux se respecter

Savoir se dépasser sans marcher sur les autres

Savoir bien diriger sans être esclave des autres

Connaître l'inconnu sans jamais être connu

Savoir que liberté ici-bas n'en est pas.

Cairns sur Mauna Kéa - Hawaï

28

D'où ?

 

C'est par cette Question que l'on sait où l'on va

Car sachant d'où l'on vient l'on sait bien où l'on va

Et connaissant le But on connaît la Racine

Connaissant la Racine l'on peut fouler la Terre

C'est en foulant la Terre qu'on peut trouver la SOURCE

C'est en buvant la SOURCE qu'on peut trouver la Vie

Cette Vie ne se voie si ce n'est dans le Soi

Ce Soi ne peut se Vivre que si l'on ne voit pas.

 

29

Les Questions

 

Qui ne s'en pose jamais ne trouve jamais rien

Ne trouvant jamais rien il ne s'en pose pas

Ne s'en posant jamais il ne s'impose pas

Ne s'imposant jamais il s'efface du Soi

Car c'est en s'en posant qu'on trouve les réponses

De ces réponses-là on ne s'en lasse pas

Les réponses du Soi ne dépendent du moi

Les réponses du moi, elles, dépendent des autres.

Mont Olympe Grèce

30

Les Réponses

 

Ne crois pas mon ami qu'ici les trouveras

Car ce n'est pas à moi de te donner les tiennes

Les tiennes sont en toi et nulle part ailleurs

N'écoute pas les autres qui t'imposent les leurs

Car si la Vérité est Une et Magnifique

C'est à travers son Cœur que chacun peut la Voir

La Voir avec son Cœur non pas avec ses yeux

Car les yeux ne voient rien sinon ce qui fait peur.

 

 

31

La souffrance

 

Pourquoi nous faire souffrir si l'on ne comprend pas

Mais peut-on la comprendre celle qui nous fait souffrir

S'il nous fallait payer les erreurs du passé

Pourquoi ne pas le dire on s'en serait passé

Car une fois passées on les a oubliées

Mais Toi tu n'oublies rien tu nous les fait payer

Et jusqu'au dernier sou il faudra rembourser

Tout le mal qu'on a fait il nous faudra payer.

Golfe de Porto et tour gênoise -Corse

32

L'amour

 

Parfois c'est en aimant qu'on trouve la sortie

Mais cette sortie-là nous piège ici-bas

Car l'amour ici-bas n'est pas la vraie Sortie

L'amour qu'on croît trouver et qui nous trouve toujours

C'est à nous de chercher le véritable Amour

Celui qui nous libère des pièges de la chair

Celui qui nous protège du piège des regards

Celui qui nous démontre que l'on Est sans paraîtres.

 

33

Le Retour

 

Si nous y revenons ce n'est pas par plaisir

Mais c'est bien cette Loi qui nous l'impose toujours

Cette Balance cosmique qui pèse l'invisible

Cet invisible en soi que l'on croyait caché

Car jusqu'à nos pensées rien ne peut t'échapper

Rien ne peut t'échapper tout est enregistré

Tout est déjà noté sur le Livre sacré

Ce Livre est protégé rien ne peut l'effacer.

Monte Alban - Mexique

34

L'Arrivée

 

Arriver ici-bas n'est pas chose facile

Nous qui étions parfaites dans le ciel infini

De cet infini-là se retrouver finies

Et ce n'est pas fini nous le savons déjà

Car pour se libérer de cette prison de chair

Il faut garder vivante l'harmonie infinie

Et pourquoi nous crions en le réincarnant

Parce que nous le savons la Chaîne n'est pas rompue.

 

35

Savoir

 

Savoir que nous partons est une chose aisée

Savoir que Liberté va prendre tout son Sens

Savoir que nous laissons un vêtement usé

Savoir que nous allons enfin Vivre sans lui

Savoir que nous quittons la cave de la Vie

Savoir que nous allons monter dans son Grenier

Savoir que nos parents nous attendent là-haut

Savoir oui mais pourquoi si l'on ne Connaît rien.

Mont Hua Shan - Chine

36

La Lumière

 

Il est une Lumière qui n'éblouit jamais

Celle qu'irradie le cœur quand il sait pardonner

Pardonner par le cœur pardonner par la voix

La voix qui vient du cœur trouve toujours la Voie

Car c'est par notre voix que l'on est condamné

Et c'est par notre voix que l'on est justifié

Ne jamais pardonner c'est aimer le malheur

Or aimer ce malheur c'est se sous-estimer.

 

37

Le ressentiment

 

Il était une fois un homme épris de soi

Épris de sa faiblesse qui fait naître la haine

La haine de sa faiblesse qui fait naître la peur

Peur du ressentiment qui l'éloignât du Soi

Les siens l'aimaient pourtant d'un amour sans partage

Car partager l'Amour c'est grandir à ses Yeux

Ne voyant chez l'enfant que sa peur d'être faible

Voulant le protéger pour le laisser Grandir.

 

The stone ring of Callanish, Isle of Lewis

Outer Hebrides - Ecosse

38

La Vérité

 

L'âme qui descend sur terre n'est que Force et Beauté

Le bébé qui arrive n'est que fragilité

Et si l'adolescent a oublié son âme

Il gardera sa vie cette fragilité

Cette Force est en Soi mais le monde l'ignore

Le monde est Ignorant s'il ne Connaît le Soi

Connaître cette Voie c'est ne plus être un homme

Embrasser cette Voie c'est Devenir un HOMME.

 

39

Les devoirs

L'homme ici-bas ne sait qu'il n'a que des devoirs

Qu'il faut bien accomplir s'il veut s'en libérer

S'il faut bien obéir pour bien les accomplir

Il doit bien se Soumettre pour savoir Obéir

Ici-bas est l'étude de la classe passée

Cette classe passée qu'il n'a pas bien suivi

Il doit tout réviser avant de progresser

Revoir tout son passé avant d'évoluer.

Santorin - Grèce

40

Les Droits

 

Maîtriser sa carcasse c'est avoir tous les droits

Les droits que donne la SOURCE pour guider son prochain

Car celui qui se perd dans la tempête charnelle

A besoin d'une Lumière pour le guider au Port

Bouché par son orgueil il se bouche la Vue

En se bouchant la Vue il ne voit les Récifs

Ne voyant les Récifs il ne voit pas sa Perte

Ne voyant pas sa Perte il sombre sans le, Voir.

 

41

La faute

 

Il y a bien des années j'étais toujours enfant

Cherchant toujours quelqu'un sur qui la reporter

Car porter son erreur est dur à supporter

Et la voir porter est simple à endurer

L'enfant lui est resté dans un corps d'adulte

Qui s'est accoutumé à bien la rejeter

Un jour pourtant il faudra Devenir un HOMME

Afin que cet adulte ne meurt pas enfant.

Shiprock, mont sacré des Navajos - Nouveau Mexique US

42

L'Harmonie

 

C'est de cet Ordre-là que nait le vrai Respect

Le Respect que l'on doit, qui fait de nous des Êtres

Des Êtres qui, Réunis n'expriment que la Force

La Force qui exprimée, impose le Respect

Car c'est en Respectant que l'on est Reconnu

Et en se Connaissant que l'on peut Reconnaître

Car ne vient à la SOURCE que celui qui a Soif

Et ne trouve la SOURCE que celui qui la Cherche.

 

43

La Pureté

 

Chacun peut la chercher s'il s'en donne la Force

Chacun peut la trouver s'il s'en donne la peine

Chacun peut l'imiter s'il aime la pureté

Chacun peut se parfaire s'il aime se dépasser

Aimer se dépasser sans terrasser les autres

Aimer se Terrasser sans dépasser les autres

Aimer la Mort à soi sans faire mourir les autres

Aimer l'Amour à Soi sans être aimé des autres.

 

Stone ring of Avebury - Angleterre

44

Le bouchon

 

Il peut en être fier car il sait bien qu'il flotte

Où aller quand partir seul le vent lui dira

Quand monter ou descendre seule la mer lui dira

Quand mourir ou renaître seule la Mère l'imposera

Mais il est un Bouchon qui Flotte sur la Mère

Qui en Connaît le Vent qui en Connaît la SOURCE

Qui en agrée la Force qui en ressent la Joie

Qui en absorbe L'Eau qui le transforme en Eau.

 

45

Le miroir

 

Chacun peut s'y mirer et s'en amouracher

Chacun peut s'y plonger et s'y sentir happé

Chacun peut être esclave et être hypnotisé

Chacun peut Regarder et s'y Voir Prisonnier

Mais il Est un Miroir qui Reflète le Soi

Que nul mur solide ne pourra supporter

Que nul rai solaire ne peut alimenter

Ce Miroir est en toi et nulle part ailleurs

Tu Es son Tain son clou son mur et sa Lumière.

" Lac des Alpes " -  © sens-de-la vie.com

46

La gloire

 

Se glorifier de quoi se glorifier de qui

Briller pour le paraître briller pour l'illusion

Qui tel le courant d'air ne fait que repasser

Qui ne laisse de trace que la feuille qu'il portait

Mais il Est une Gloire que nulle ne Connaît

Une Gloire d'un Feu qui brûle à l'infini

Cet infini en toi qui finira un jour

Ce Jour-là est en toi et nulle part ailleurs.

 

47

La Quête

 

Certains ne s'en soucient ils ne s'en soucient guère

N'ayant que des soucis ils ne s'en soucient guère

N'ayant que des paraîtres ils ne cherchent à Être

N'ayant que des frayeurs ils ne cherchent que pleurs

Pourtant si l'homme avait le Courage de Guerre

Ce Courage de Plaire à Celle qu'on ne voit

A Celle qui te Voit où que tu sois mon frère

A notre SOURCE-Mère qui nous prend dans ses Bras.

 Le mont Blanc - France

48

La Foi

Il était une foi une foi étrangère

Étrangère à la Vie étrangère à la Loi

Étrangère au Moi qui l'éloignât du Soi

Étrangère à la SOURCE en écartant sa Voie

Cette foi-là mon frère ne montre qu'une voie

C'est une voie d'effrois de mensonges et de guerres

Une voie de pouvoirs de plaisirs et de morts

Une voie pas la Voie, une foi pas la Foi.

 

49

L'Honneur

 

Être une Femme d'Honneur, Être un Homme d'Honneur

Être sans le paraître Honoré sans la gloire

Seul dans la multitude Visible à ses Yeux

Invisible à leurs yeux, Égaré dans la Voie

Écoutant l'Inaudible tu n'entend plus le bruit

N'écoutant plus de bruits tu en perçois la Voie

En percevant la Voie tu en perçois le seuil

Ce seuil Est dans ton cœur et nulle part ailleurs.

 Le Gange à Bénares - Inde

50

Les liens

 

Il en est qui ligotent il en Est qui Libèrent

Il en est qui rabotent il en est qui étêtent

Il en est qui limitent il en Est qui Élèvent

Il en est de visibles il en Est d'Invisibles

Pourquoi te libérer étant né enchaîné

Pourquoi te déchaîner étant Né Libéré

Savoir que l'on Est Libre en étant enchaîné

C'est ne plus être esclave en s'étant Libéré.

 

51

L'espérance

 

Espérer un amour, espérer la richesse

Espérer un retour, espérer la santé

Espérer un travail, espérer les beaux jours

Espérer la contrainte d'une chaîne d'amour

Espoir toujours déçu, espoir toujours perdant

Qu'espérer ici-bas si ce n'est le Retour

Le Retour du Départ, le Départ du Retour

Espérer de ne jamais refaire ce Retour.

  

52

L'oubli

 

L'oubli du moi s'oublie le moi lui Oubli tout

L'Oubli de sa Nature qui n'est pas ce qu'il croit

Ce moi n'est pas sa Voie cette Voie Est en lui

Le Soi n'est pas le moi c'est Moi qui te l'écris

C'est l'Oubli de ton moi qui ravive le Soi

C'est l'oubli de ton Soi qui ravive ton moi

Si tu l'as oublié c'est parce qu'ils l'ont caché

La Mort du Soi ne vit que si tu Meurs à lui. 

Vous pourrez lire la suite de poèmes de Raphaël sur son site guerrier christique.

Cliquez sur la bille voici encore deux:

 

66

Les Pensées

A partir du douzième ne sont que d'Energie

A partir du premier ne sont que de Lumière

A partir du début tu n'y vois que ta Fin

A partir de la fin tu y Vois ton Début

Commencer par la Fin Finir par le Début

Cette Inversion mon frère te remets à l'Endroit

Commencer par ses Morts Finir par ta Naissance

Cet Endroit-là tu Vois Est le Droit de sa Loi.

 

La pureté des eaux de Cala Longa - Corse

Mon frère

 

Où que tu sois mon Frère je te retrouverai

Si tu ne me Connais Elle me Connaît bien

Elle sait où Chercher où tu ne sais mon frère

Ce lien qui nous unit qui fait de Nous des Frères

Car au-delà des mers et au-delà des monts

Au-delà des vallées des forêts enchaînées

Au-delà de la nuit qui nous sépare encore

Un jour je te prendrai dans mes bras pour t'Aider.

CONCLUSION

Ces Poèmes, sont à l'âme, ce qu'une balançoire, est à l'enfant.

Nul ne peut en ressentir l'ivresse du Balancement s'il ne s'y abandonne pas totalement, en toute confiance, après avoir ''éteint '' la lumière obscure de son mental, d'adulte cartésien qui ; parce qu'il croit pouvoir tout expliquer, passe sa vie, à coté de l'Essentiel.
Car: '' c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume des Cieux ''.

Des pensées de Raphaël:

" Quiconque n'a pas la Volonté de rester Centré, sur ''elle''-même, devient une Feuille Morte,

soumise aux courants d'airs des opinions d'autrui. "

" Lorsqu'un esprit, s'ouvre à l'impermanence de la vie et se libère de ses mensonges, sa Porte sur la vraie Vie s'Ouvre en permanence. "
 

Lisez ces poèmes avec l'oeil du coeur, car l'essentiel est invisible pour les yeux.

Cliquez sur l'image pour mieux connaître Raphaël.

La suite de ces poèmes. " Vérité et Harmonie ": le Site-Source de l'étonnant Raphaël, ayant généré: 

qui Cherche Trouve. Volonté et Courage. pour tes yeux. à vous les jeunes. Guerrier christique. Pureté parfaite.

 

 

Une Vision

des Energies

de Vie de notre Terre-Mère

 

La suite en cliquant sur ce logo. 

 

 Découvrez le challenge de ce site et son Mouvement

© Textes - Raphaël.

 Participez ! 

Created november 18, 2001 - Updated october 9, 2011