Les idées contenues dans le site prennent vie !
Après 12 ans d’existence, près de 20 millions de visites et un travail colossal réalisé par son auteur et une petite équipe…

DECOUVREZ L’ASSOCIATION VERS UN SENS DE LA VIE ET SES ACTIONS SUR www.versunsensdelavie.com

Lisez L'Avertissement Légal et les Conditions D’Usage avant votre lecture du site.

sens-de-la-vie.com vous permet de vérifier le niveau de fiabilité des informations que vous y lirez en plaçant la flèche de votre souris sur l'un de ces symboles qui sont - ou seront - en tête de chaque page, pour connaître leurs significations, mais aussi en vous invitant à vérifier vous-même les sources qui sont toujours indiquées soit dans les textes, soit dans les liens. Vous êtes invité à y réfléchir, sans que jamais il ne vous soit demandé de croire.
Le regard juste qui est le fruit d'une expérience directe.Le fruit d'une déduction logique.Une information de source probablement sure. La fiabilité de la ou des source(s) ne peut pas être garantie.

Hypatia - symbole de sens de la vie  - vécu il y a 16 siècles. Elle fut philosophe et mathématicienne, la personnalité la plus marquante de l'ère de la Grande Bibliothèque d'Alexandrie.

HYPATIA

Page 3 sur 18

La Vérité interdite

sur toutes les religions

 

Hypatia, un site pour percer le brouillard de l'ignorance. (Ampéwi Nunpa)

 Depuis le 18 nov 2001 vous êtes la ème visite de sens-de-la-vie.com (Site et Forum).

 

L'invention la plus satanique de l'Humanité, est bien la Religion !

Le fruit d'une déduction logique.

Libérez votre esprit du conditionnement de tous les pouvoirs.

« St Paul a rétabli en pire tout ce que le Christ avait justement annulé par sa vie... le christianisme est devenu quelque chose de foncièrement différent de ce que fit et voulut son initiateur (le Sauveur).(...) l'Église appartient au triomphe de l'antéchrist, tout aussi bien que l'Etat moderne, que le nationalisme moderne » Frédéric Nietzshe.

Sommaire.

Introduction.

Définition de la religion.

Le Shintoïsme: une religion à part.

Analyse du fait religieux.

Examinons les faits: les religions sont un fléau pour l'humanité.

Les religions sont un fléau social.

Les religions inversent l'enseignement de leurs propres écritures.

Les religions mentent avec cynisme.

Les religions incitent les humains à s'entre-tuer.

Les religions sont fanatiques et ne changent pas de comportements.

Les religions sont responsables de génocides et indifférentes à la vie humaine.

Conclusion sur le fait religieux.

Compléments d'informations.

Comment reconnaître une secte, humour.

Il n'est nul besoin de temples !

Introduction

"Si vous souhaitez contrôler une énorme masse de personnes, vous devez les empêcher de connaître leur véritable nature; vous devez leur cacher le potentiel illimité qu'elles possèdent pour créer leur destinée et diriger leurs propres vies. Vous devez les persuader qu'elles sont insignifiantes et n'ont aucun pouvoir, afin qu'elles se contentent de vivre selon ces critères."

David Icke: "Le Plus Grand Secret".
" Un jour, un homme , des femmes aussi, mais on en parle bien moins, un (e) rebelle, de toutes façons, un (e) fils (fille) de Dieu, de toute manière, (puisque nous sommes tous des « enfants » de La Source, c’est évident) refuse de se fondre dans les préceptes FAITS POUR maintenir la masse dans des VIBRATIONS BASSES, se dit qu’il doit y avoir « autre chose », un autre chemin et que son DEVOIR est de le chercher ET DE L’INDIQUER aux autres.

Ce qu’Il fait, tout joyeux de pouvoir enfin libérer ses frères et sœurs de leur long emprisonnement.

Mais voilà , CELA NE FAIT PAS L’AFFAIRE DE TOUT LE MONDE ! C’est bien plus intéressant de maintenir un troupeau servile et prosterné, de lui laisser croire que si cette personne a « réussi », c’est parce qu’elle avait des qualités spéciales, voire une NATURE spéciale (pas de discussion comme cela) que nul ne saurait avoir l’outrecuidance de prétendre égaler.

Quand, en plus, on peut se dire, le ou les représentants sur terre de cette « personne » là ça devient l'idéal pour continuer son emprise ! Ce qui fait que, subtilement, le message est COMPLÈTEMENT INVERSÉ.

A première vue, un modèle est donné, mais en réalité, c’est L’ORDRE DE NE PAS LE SUIVRE QUI EST RÉELLEMENT IMPLANTE dans les esprits. Tranquilles pour le business, ainsi !

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, qui fermez aux hommes le Royaume des Cieux ! Vous n’entrez certes pas vous-même, et vous ne laissez même pas entrer ceux qui le voudraient » (Mathieu. XXIII/13)

Fermer aux hommes le Royaume de Dieu : n’est ce pas, si on y regarde mieux, le grand Job de toutes les Églises ? "

Un mail de F. G Belgique
C’est peut-être un peu simple ? Que non ! C'est VRAI et nous allons le démontrer.

 

Le plus dangereux de tous les pouvoirs manipulateurs est celui des religions qui ont tissé une toile planétaire ayant eu pour résultat (sinon pour but) la mise en esclavage subtile de l'humanité.

Définition de la religion.

Le mot religion est le mot le plus ambigu de notre vocabulaire, car aujourd'hui il sert à désigner à peu près n'importe quoi qui n'est pas l'athéisme. Il convient donc de rappeler d'abord ce qu'est une religion et de comprendre son fonctionnement, ce qui est loin d'être négligeable si l'on considère l'influence qu'elles ont sur nos vies et le nombre de gens tués en leur noms, ou sous leurs ordres.

Selon un ouvrage couronné par l'Académie Française, qui est le Dictionnaire Étymologique de la Langue Française de L Clédat à la librairie Hachette, le mot religion vient du latin re-ligare, de ligare qui signifie lier avec pour dérivés: ligament, ligature, ligoter et au figuré ligue.

Il y a donc dans ce mot ces concepts:

1° celui de lier, c'est à dire rassembler, les hommes entre eux pour former une collectivité,

2° celui de lier et relier les hommes aux puissances supérieures régissant leur destinée, nous savons que c'est au moyen de cultes propitiatoires rendus aux divinités ou à la Divinité, la fonction spécialisé du pontife étant précisément d'établir un pont entre les deux.

3° de ligoter les hommes, nous savons que c'est au moyen d'obligations liées à ces cultes,

4 ° de ligaturer les esprits, bien sûr, afin de les empêcher de Réfléchir !

5° de former une ligue entre les fidèles, le propre d'une ligue étant d'être une coalition d'intérêts.

Remarquons immédiatement que selon la définition du mot lui-même l'on ne saurait parler de religion sans toutes ces caractéristiques réunies :
une collectivité avec des obligations communes résultant du fait religieux,

des "fidèles", le concept de fidélité étant lui-même lié à une ou des obligations à respecter,

un ou des cultes collectifs rendu par des pontifes dont c'est la fonction sociale spécialisée,

une ou des divinités,

une ligue, c'est à dire un groupe défendant des intérêts communs.

Ce qui - faut-il le rappeler ? - signifie que toutes les formes de spiritualité ne sont pas des religions.

Mon propos n'est pas de discourir sur les fondements métaphysiques de celles-ci, ni de considérer les religions ayant disparu, ni de considérer les sectes de petite influence, mais d'examiner uniquement et objectivement les religions actuelles ayant une influence mondiale.

Ce sont par ordre d'ancienneté: l'Hindouisme, le Judaïsme, le Christianisme, et enfin l'Islam.

Ma démarche est celle des Évangiles: " un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre gâté porter de bons fruits '' (Mathieu VII,18) ''ainsi donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez '' (Mathieu VII,20) ; examinons impartialement ce que sont les fruits des arbres que sont ces grandes religions.

 

Quelles sont les bases communes de ces religions ?

REPONSE:

elles sont fondées sur des dogmes qu'elles imposent de croire,

elles exercent un pouvoir temporel, direct ou indirect,

elles ambitionnent d'avoir des serviteurs taxables, naïfs et obéissants, parce que craintifs et ignorants.

 

Quels sont les moyens communs utilisés par ces religions ?

REPONSE:

elles exercent un pouvoir manipulateur sur les esprits,

elles persécutent ceux qui font obstacle à leurs buts,

elles mentent,

elles luttent contre les autres religions, au moins sur leur territoire,

elles font couler le sang humain pour accroître leurs pouvoirs,

elles tendent à s'imposer comme La religion collective d'état obligatoire.

elles écartent les hommes de la Nature, car elles ne veulent pas qu'ils s'inspirent d'Elle.

 
 Au sens commun du terme - il n'y a pas de bonne religion !

J'aimerais que quiconque me démontre le contraire.

 

Pour ces raisons il est permis d'affirmer que:

Toutes les religions sont des fléaux car elles égarent les esprits en quête de leur Source-Mère, et détruisent la terre autant que les humains, qu'elles conditionnent au point d'en faire des " serfs-veaux ".

Toutes les religions exacerbent les passions humaines, au lieu de les apaiser.

Les sectes, la politique actuelle, et les technosciences ne sont que leurs avatars car leurs caractéristiques sont identiques.

En conclusion c'est la plus criminelle des inventions des hommes !

 

NOTA: Ce jugement d'une extrême sévérité est indispensable à connaître dans une démarche de développement personnel. Mais, néanmoins, ne perdez pas de vue que le rôle de certaines religions n'a pas été que maléfique dans bien des cas (l'extirpation de la coutume des sacrifices humains par les 3 religions issues de la Bible en est un exemple) et qu'elles sont encore aujourd'hui un facteur de cohésion sociale (bien que très relatif) et de modération comportementale, qu'il serait bien risqué de vouloir supprimer brutalement. Laissons aux mentalités le temps d'évoluer.

 

Tandis que les philosophies de la Vie (hormis certaines déviances) telles le Bouddhisme, le Taoïsme, la foi des amérindiens en Wakan Tanka,

ou Usen, ou en Guitché Manitou, et le vrai chamanisme:

n'ont aucun dogme,

n'exercent qu'un pouvoir temporel limité

n'ambitionnent rien,

n'exercent aucun pouvoir manipulateur sur les esprits,

ne persécutent personne,

ne mentent pas,

ne luttent contre personne

n'imposent rien,

ne font pas couler le sang humain

inspirent des démarches individuelles et non collectives,

respectent la nature et l'homme qu'elles rapprochent et relient entre eux.

Elles laissent la nature intacte, intouchée, et transforment les Humains debout en Éveillés. Elles n'ont pas d'avatars, seulement des variantes locales, car la Vérité est Une et ne saurait évoluer au fil des modes.

Toutefois ceci n'est vrai que SI une philosophie de la vie - qui se doit d'être par essence tolérante et dynamique - ne se constitue pas elle-même en dogme. Ce qui est toujours possible sous l'influence d'une institution quelconque créée pour la promouvoir.

Ceci est un penchant humain contre lequel la lutte ne pourra jamais cesser, à l'image de ce qui se passe dans certains temples néo-bouddhistes en violation des paroles mêmes du Bouddha: " je vous ai enseigné à ne pas croire simplement d'après ce qui vous a été dit, mais conformément à votre expérience personnelle ". Cette faute n'incombe pas uniquement au clergé mais aussi aux fidèles qui demandent des certitudes et des actes rituels propitiatoires aux prêtres pour obtenir de la chance matérielle, je le vois tous les jours.

Nota: pour une bonne compréhension de ce que sont ces philosophies de la vie, je recommande ces lectures:

- "L'Enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens" de Walpola RAHULA.

- Le "Tao-Te-king" de Lao Tseu, traduit du Chinois en Allemand en 1910 par Richard Wilheim et dont la version Française est due à Étienne Perrot, édité par la Librairie de Médicis à Paris.

- "Les Rites secrets des Indiens Sioux" de Héhaka Sapa, textes recueillis et annotés en 1947, par Joseph Epes Brown avec une introduction de Frithjof Schuon. Traduction de Frithjof Schuon et René Allar édité par la Petite bibliothèque Payot à Paris.

Le Shintoïsme: une religion à part.

Le cas particulier du Shintoïsme du Japon:

Le Shintoïsme, aussi peut être considéré comme une philosophie de la vie car il est justement basé, sur le respect de la nature et de la conscience de l'existence des forces telluriques et cosmiques, mais il fut récupéré en partie par le pouvoir temporel, ce qui entraîna une scission en lui.

A l'origine, le Shintoïsme est l'expression des traditions indigènes anciennes. On peut le définir comme un mélange d'adoration de la nature, de culte tribal, de culte des héros et de vénération pour l'Empereur. Le temple Shintoïsme est d'ordinaire le domicile d'une entité tutélaire ou d'une divinité protectrice du village, de la ville ou de la préfecture. Le grand temple d'Ise (Ise Jingu), qui abrite le sanctuaire d'Amaterasu Omikami, la Déesse du Soleil fondatrice de la Maison Impériale, est considéré comme protégeant la nation japonaise, ainsi que nombre de sanctuaires dédiés chacun à un Empereur particulier.

Selon la légende concernant l'origine de la nation, le gouvernement impérial revêtait, aux temps préhistoriques, la forme d'une théocratie. Pendant des siècles, on a cru que l'Empereur était d'essence divine. Cette croyance fut remise en honneur par le gouvernement de Meiji qui, en 1868, restaura le pouvoir de l'Empereur, institua un ministère des sanctuaires et nationalisa le culte shintoïste sous la forme de ce qu'on finit par considérer comme un Shintoïsme d'Etat. Mais certains prosélytes du Shintoïsme en tant que religion refusèrent de laisser nationaliser leurs groupement.

Le gouvernement traita alors ces groupes sur un pied d'égalité avec les autres religions et les catalogua comme "sectes shintoïstes". A la fin du dix-neuvième siècle, treize de ces sectes étaient reconnues. Depuis la deuxième guerre mondiale, des schismes et l'apparition de nouveaux groupements ont décuplé ce chiffre.

Le livre sacré du Shintoïsme est le Kojiki "récit des choses anciennes".

 

Analyse du fait religieux:

Aucun progrès ne peut se faire sans avoir écarté TOUS les concepts religieux "traditionnels" y compris ceux d'âme et de Dieu car ces mots sont interprétés de façon erronée depuis 20 siècles.

C'est un cap difficile à passer, et pour certains impossible, car ceux qui ne le passent pas ne vivent que des illusions créées par leur propre mental seraient-ils canonisés par l'Église Catholique Apostolique et Romaine.
Les mots: Dieu et religion ne doivent plus être employés tant ils ont été falsifiés.

Ils doivent être remplacés par les mots: Source-Mère et Foi.

Les bases de la Foi sont avant tout le Respect, l'Harmonie, l'Intégrité et l'Humilité.

Démonstration:

La Bible n'est pas un livre: car tant l'Ancien que le Nouveau Testament sont composés de plusieurs livres, rédigés par des auteurs différents et à des époques différentes.

De la Genèse aux textes des Évangiles le sens initial de ces mots essentiels que sont dieu, Dieu, et âme a été perverti constamment.

Je n'invente strictement rien et ça ne peut prêter à AUCUNE polémique: la démonstration implacable puise ses informations dans la "sainte" fable elle-même !

Dans l'Ancien Testament (Genèse) il est écrit Elohim, un pluriel signifiant dieux. Plus loin ces dieux sont délogés par un seul mais qui reste de même nature, ce qu'il dit de lui-même sur son caractère peu aimable et rancunier ne laisse guère de doute sur le fait qu'il ne peut s'agir de Dieu: " je suis un dieu jaloux ", et c'est par une falsification ultérieure que les traducteurs écrirent Dieu, non seulement singulier mais Unique.

Bien longtemps après Moïse et Abraham, Jésus de retour d'Égypte (et sans doute d'Inde) où il ne peut qu'avoir connu l'enseignement du Bouddha qui le précéda de cinq siècle, s'efforça de délivrer à peu de choses près le même message que lui.

Il enseigna la réelle nature de "Dieu" et de "l'âme" (tel qu'il en sera traité plus loin dans ce site) mais il ne fut pas compris, et l'erreur de ses disciples s'est transmise jusqu'à nous.

En effet, ces deux mots, nous ont été transmis par quatre élèves ( les évangélistes ) qui, pour le moins que l'on puisse dire, étaient particulièrement bouchés à La Véritable Spiritualité ! Comme l'avait bien remarqué leur Maître : '' vous ne comprenez pas encore et vous ne saisissez pas, avez-vous donc l'esprit bouché ? '' ( Marc VIII, 17 ). Et : '' vous aussi maintenant encore, vous êtes sans intelligence ? '' ( Mathieu XV, 16 ).

 

Examinons les faits:

D'aucuns m'ont dit que ce point de vue serait exagéré, mais non il ne l'est pas:

Les religions sont bel et bien un fléau pour l'humanité.

Ce point de vue n'est ni hâtif, ni abusif: il est le résultat d'une vie d'étude, et d'un long travail sur moi-même pour avoir pris conscience d'abord, puis m'être libéré ensuite, des implants néfastes des religions dans mon esprit. Ce n'est pas non plus une vue tronquée, partielle, c'est une vision objective et globale.

Il est exact qu'il y a eu, de tout temps, des personnalités religieuses admirables: comme Saint François d'Assise au sein du christianisme, ou le poète soufi Rûmi au sein de l'Islam, et ce ne sont que deux exemples, au nom desquels l'on m'a dit " ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain", ce à quoi je répond: "conservons la Foi en ce que nous voulons et jetons les religions".

Je m'explique: il est inconcevable aujourd'hui que des personnes intègres, si elles ont un tant soit peu d'honneur, puissent rester au sein de telles institutions, cela leur ôte toute crédibilité.

Elles doivent penser à ce que les autres pensent d'elles : "dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es" ou "qui se ressemble s'assemble", qui ne sont que de simples vérités populaires mais néanmoins pleines de bon sens, et elles ont le devoir de donner l'exemple en se dissociant des crapules fanatiques et perverses qui sont très souvent à la tête de ces institutions malfaisantes.

Sait-on que la catégorie sociale la plus contaminée au monde par le SIDA, en % de sujets atteints, n'est pas les Noirs africains comme on le prétend, mais le clergé catholique américain ? http://www.foibiblique.com/abf/sida_et_pr%C3%AAtres.htm

Et cela malgré tous les efforts déployés pour le dissimuler : " l’évêque Emerson Moore quitta l’archevêché de New York en 1995 pour aller mourir du Sida dans un hospice du Minnesota. Sur son certificat décès, il fut inscrit : " Mort de causes naturelles inconnues ".

Le quotidien texan “Dallas Morning News” a fait sensation en mettant en ligne un véritable moteur de recherche anti-curés pédophiles ! Le résultat est édifiant : sur 178 diocèses américains, 111 ont été touchés par des scandales de pédophilie, soit plus de 60 % d’entre eux ! (Les informations ont été soigneusement classées par États et par diocèses. Le quotidien a répertorié tous les cas de pédophilie de ces vingt dernières années à propos desquels l’Église n’a rien fait sinon, le plus souvent, délier les cordons de la bourse pour indemniser les victimes et muter discrètement les prêtres coupables.)

Les écarter du sacerdoce est une obligation, ne fût-ce que pour protéger les enfants innocents qui sont "éduqués" par eux. L'Eglise catholique ne le fait pas, donc elle approuve ces pratiques, donc elle mérite l'adjectif de satanique, puisqu'elle corrompt volontairement la jeunesse.

Dessin de Palomo paru dans Reforma Mexico

Lorsque l'on est prêtre catholique honnête envers ses serments (par hypothèse gratuite, il doit bien en exister) et que l'on apprend - comme tout un chacun - que 450 de ses confrères sont inculpés de pédophilie sur les plaintes de leurs victimes, sans que le Pape ne les punisse autrement que par une simple admonestation à retardement (qui lui fut imposée par les médias) l'on doit - si l'on n'est pas pédophile soi-même - impérativement quitter l'Eglise catholique. Point ! Y rester signifierait, soit que l'on est pédophile, soit que l'on est complice: en approuvant ou en tolérant, ces pratiques.

" Des archevêques et évêques sont impliqués. 10% des 25 000 prêtres américain sont impliqués dans des affaires de pédophilie. Ces affaires ont un impact important auprès des donateurs et pourraient constituer une lame de fond contre l'Eglise catholique américaine et peut-être l'Europe... "

Source : " Le Monde " 14 mars 2002, " Libération " 21 mars 2002, "Le nouvel Observateur" 28 Mars 2002.

La revue de presse des prêtres pédophiles:

http://www.apostasie.org/french/pedo/fait.html

Partir en protestant est donc la seule issue pour un homme d'honneur, donc il aurait dû y avoir des démissions en masse. Mais je n'ai pas eu connaissance d'une seule ! Pourquoi ? Réponse: parce que la religion n'est qu'une comédie hypocrite.

Un être humain qui se respecte lui-même respecte ses serments, ne fréquente que des gens honnêtes, et doit ne faire partie que d'institutions totalement honnêtes. S'il n'y en a pas, il s'abstient de fréquenter qui que ce soit et affronte la solitude, ce qui est mon cas.

Ne pensez-vous pas que :

Un être humain qui se respecte s'il entre par erreur de jeunesse dans une institution qui a pratiqué le meurtre à l'échelle planétaire, continue à le pratiquer, et est associée depuis toujours aux pires actes criminels, se doit quand il le comprend, de la quitter. Point !

Un être humain qui se respecte ne doit pas fréquenter de telles gens ou de telles institutions corrompues, même si en leur sein il y a des gens qui ne participent pas de la corruption générale. Il ne se mélange pas à elles. Point !

Un être humain qui se respecte rejette une institution pédophile depuis toujours. Dans "Les Confessions" Jean Jacques Rousseau, n'a-t-il pas il raconté l'agression sexuelle qu'il a subi de la part d'un prêtre lorsqu'il était encore enfant, dans un établissement religieux ?

C'est le laxisme envers les crimes des religions qui permet à celles-ci de perpétuer leurs actes criminels.

Comment ne pas comprendre, tellement c'est évident, que:

I - Les religions sont un fléau social:

Dans les régions dispersées de l'Inde rurale, là persiste un rituel religieux où des jeunes filles, parfois âgées seulement de 12 ans, sont remises par leur famille aux temples locaux pour une cérémonie de bénédiction par laquelle elles sont violées, et ensuite entrent au service des prêtres hindous. Connues comme des devadasis (les servantes de Dieu), les jeunes filles finissent souvent par devenir des prostituées.

Un film doit être tourné sur ce sujet: "Maya", si toutefois Digvijay Singh, le réalisateur menacé y parvient.

  Devadasi: servante sexuelle des prêtres à 12 ans.

" In bravely deciding to make a movie about a devadasi, writer/director Digvijay Singh faced a number of political and artistic challenges. Although the religious practice that Singh is criticizing in his movie is illegal, he has been threatened with censorship because even acknowledging the persistence of the devadasi "blessing" ceremony makes India look bad. "

http://www.nationalpost.com/artslife/story.html?f=/stories/20020405/549071.html

Au États unis 60 000 femmes stérilisées:

" On vient d'apprendre que plus de trente états mus par la pensée WASP (White Anglo Saxon Protestant) avaient stérilisé dans leurs hôpitaux des milliers de femmes noires (plus de 60 000) au nom d'un eugénisme racial inavoué. C'est un crime imputable à la pensée religieuse car certains Anglo-Protestants et Juifs se croient être une race élue qui de ce fait aurait droit de vie et de mort sur les races "inférieures".

http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/2002/cap0605028.html

L'art de la tolérance religieuse selon le catholicisme.

Etc, compléter la liste vous-mêmes.

 

Observez la croix sur le siège du Pape...

II - Les religions inversent l'enseignement de leurs propres écritures:
'' vous ne pouvez servir Dieu et l'argent '' (Mathieu VI, 24)

Or la première banque mondiale est celle du Vatican, demandez à votre banquier.

Elle est aussi au hit-parade des dix destinations les plus utilisées pour le blanchiment d'argent .

À la différence des autres paradis fiscaux, le blanchiment d'argent n'est pas opéré dans l'Etat de la Cité du Vatican par des banques privées, mais par la Banque Centrale (Instituto per le Opere di Religione). Celle-ci est reconnue par la Banque des règlements internationaux (Bank for International Settlements). A partir du 1er janvier 2002, elle sera autorisée à émettre des euros vatican, alors même que l'Etat de la Cité du Vatican n'est pas membre de l'Union Europénne. Actuellement elle tente désespérément de s'opposer à une plainte en justice déposée par des survivants serbes et juifs de la Shoah devant la cour fédérale de San Francisco (Affaire "Alperin contre la Banque du Vatican") et visant à l'obliger à rendre compte de fonds spoliés lors de la Deuxième Guerre Mondiale.

Lire plus d'informations sur:

http://www.transnationale.org/forums/finance__paradis/showmessage.asp?messageID=439

http://www.chez.com/vap/info/debapt/reseaux.htm

An 1300 - Ça ne date pas d'hier, les indulgences:

Le pape Boniface III octroie une remise totale de ses péchés à quiconque visite les deux basiliques : L'Indulgence. L'affluence immédiate de pèlerins améliore beaucoup les saintes finances. Source : Encyclopedia Universalis

''il y a des eunuques qui se sont eux-mêmes rendus tels, à cause du Royaume des Cieux '' ( Mathieu XIX, 12 )

Or les prêtres sont pédophiles.

Des milliers d'Amérindiens ont déposé des plaintes contre les quatre principales Églises du Canada pour pédophilie et acculturation. (New York Times, 2 novembre 2000).

Au 18ème siècle, le gouvernement canadien a organisé l'implantation des Églises chrétiennes sous prétexte d'éduquer la population autochtone et lui apprendre l'anglais en premier lieu. Cette évangélisation forcée consistait à retirer les enfants à leur familles pour les envoyer dans des écoles lointaines, leur faire porter l'uniforme, avec un reniement de leurs culture, langue et bien sûr religion. Les parrains de la mafia catholique ne supportent pas la concurrence. Les châtiments corporels ont naturellement constitué l'essentiel de la technique évangélisatrice.

Ces pratiques ont duré jusqu'à une époque récente et on assiste actuellement à une avalanche de plaintes pour les abus sexuels qu'ont subis les enfants de la part des prêtres dans les années 50-70. Les plaignants rapportent tous des viols et punitions violentes, facilités par le fait que les parents pouvaient rarement rendre visite à leur enfants.

La Royal Canadian Mounted Police a récolté 3400 plaintes visant 170 suspects depuis 1995 et environ 16000 Amérindiens ont déposé plainte sous quelque forme que ce soit. Les cinq procès réalisés depuis cinq ans ont tous été gagnés par les plaignants (deux au Saskatchewan et trois en Colombie Britannique).

'' n'appelez personne votre père, sur la terre '' (Mathieu XXIII, 9)

Or ils se font appeler '' père '' ou pire : saint-père !

'' ne vous faites pas non plus appeler directeurs '' (Mathieu XXIII, 10).

Or des violeurs d'enfants se nomment eux-mêmes des directeurs de conscience !

"passe derrière-moi, Satan tu me fais obstacle '' (Mathieu XVI, 23).

Parole de Jésus qui ne cessa d'apostropher Pierre (le fondateur de l'Eglise) à qui il dit cela, mais aussi à ses disciples:

'' gens de peu de Foi, vous ne comprenez pas encore ?'' ( Mathieu XVI, 8 ).

'' ne comprenez-vous pas que ma parole ne visait pas des pains ? '' ( Mathieu XVI, 11 ).

'' je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu dis ''. ( Marc XIV, 68 ).

'' mais ils ne comprenaient pas cette Parole ''. ( Marc IX, 32 ).

'' vous ne saisissez pas cette parabole ? " ( Marc IV, 13 ).

'' ils ne comprenaient pas cette Parole ''. ( Luc IX, 45 ).

'' mais eux, ne saisirent rien de tout cela ''. ( Luc XVIII, 34 )

'' homme de peu de Foi, pourquoi as-tu douté '' ? ( Mathieu XIV 31 ).

Les disciples de Jésus en plus d'être idiots, étaient lâches :

'' alors les disciples l'abandonnèrent tous et prirent la fuite ''. ( Mathieu XXVI, 56 ).

Etc, complétez la liste vous-mêmes.

Vous pourrez constater, par vous-mêmes, en reprenant les références citées que, malheureusement, pour vous, je n'invente RIEN ! Je suis certain que, comme moi, vous ne confieriez jamais vos enfants à des professeurs pareils qui de plus n'ayant jamais rien compris eux-mêmes à ce qu'ils prétendent enseigner, sont - de ce fait et depuis toujours - de mauvais enseignants ! Non ?

III - Les religions mentent avec cynisme:
Les juifs déclarent que la Palestine est leur terre "depuis toujours", c'est omettre de dire que leurs ancêtres la conquirent par les armes en dépossédant les populations indigènes, comme nous-mêmes le fîmes ultérieurement en Amérique.
Extrait du précis d'histoire juive des Éditions du Cerf: " En ce temps-là, le pays de Canaan (ou Palestine) sis entre la Méditerranée et le Jourdain, était habité par de petites peuplades, dont chacune avait son prince ou roi. Quand les Enfants d'Israël arrivèrent devant le Jourdain sous la conduite de Josué, les Cananéens n'étaient pas préparés à la guerre. Non loin du Jourdain, se dressait la ville fortifiée de Jéricho. Les Enfants d'Israël l’assiégèrent; durant sept jours, ils multiplièrent leurs assauts contre la forteresse. Enfin, les murs croulèrent et les assaillants pénétrèrent dans la ville. Le bruit se répandit dans tout le pays de Canaan qu'une grande armée avançait, qui voulait conquérir le pays et en chasser les anciens habitants. Les peuples les plus faibles prirent peur et quelques-uns d'entre eux laissèrent entrer sans coup férir les Enfants d'Israël dans leurs villes et villages. Ceux qui résistèrent, furent battus : les Enfants d'Israël les mirent en déroute, en chassèrent une partie et soumirent ceux qui restèrent dans le pays. Après une longue période de guerres, les tribus juives s'installèrent dans le pays de Canaan, qui devint ainsi le Pays d'Israël. "

1520 - Déclaration du pape Léon X (1475 à 1521) :" On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches."

" Quantum nobis nostrisque que ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum." Léon X

La haute hiérarchie catholique de l'époque ne croit pas en l'histoire du Christ mais utilise cette légende pour convertir les masses. Source : L'Encyclopédie des Mythes et des Secrets, de Barbara Walker, p. 471

1548 - Déclaration du pape Paul II au duc Mendoza, ambassadeur d'Espagne: "N'ayant pu découvrir aucune preuve de la réalité historique de Jésus-Christ de la légende chrétienne, j'étais dans l'obligation de conclure à un dieu solaire mythique de plus "

1947- Le blackout sur les manuscrits de la Mer Morte:

Découverte des "manuscrits de la Mer Morte" à Qoumrân dans 11 grottes. Ces manuscrits contemporains de l'époque de Jésus de Nazareth de la Bible (de 250 av JC à 68 après JC, bien après la supposée mort du Christ) ont été écrits par des membres de la communauté des Esséniens. Ils traitent de religion, de justice, des psaumes, de récits de guerre. La plupart de ces manuscrits sont séquestrés par les catholiques au musée biblique à Jérusalem. Dans les quelques exemplaires transmis aux historiens, on trouve des passages de l'Ancien Testament. Aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection !

Que peut-il bien y avoir dans les autres manuscrits pour que, depuis 1947, l'Eglise refuse de les montrer ? Source : Herschel Shanks L'énigme des manuscrits de la Mer Morte. Pourquoi cette église fait-elle courir depuis des siècles, le '' slogan'' satanique qui prétend que : '' la curiosité est un vilain défaut '', si ce n'est parce qu'elle a quelque chose à cacher ? Vous commencez à comprendre ?

1994 - Sexe, mensonges et répression.

L'Eglise catholique oblige ses prêtres à renoncer à toute vie sexuelle au moment de leur ordination. Et, de tout temps, elle entretient des monastères de femmes, où vivent des nonnes qui se déclarent "épouses du Christ". Les contacts entre prêtres et religieuses sont inévitables : Confessions... De cette situation explosive naissent inévitablement des problèmes.

En 1994 : Une religieuse, qui est aussi médecin, soeur Maura O'Donohue, chargée de la coordination de la campagne contre le SIDA, remet un rapport qui recense des cas d'abus sexuels et de viols répétés de la part de prêtres sur des religieuses dans pas moins de 23 pays.

L'Eglise garde le rapport dans le plus grand secret, et une partie de son contenu ne sera révélé au public qu'en mars 2001 par un journal catholique américain, le National Catholic Reporter.

 

IV - Les religions incitent les humains à s'entre-tuer:

Pourquoi, par exemple, Juifs et Palestiniens ne peuvent-ils pas partager un même état judéo-palestinien et y vivre ensemble en paix comme le propose en vain Israël Shamir ? Leurs religions les en empêchent. Voir qui est cet homme admirable: http://www.israelshamir.net/articles_french.htm

La guerre sainte si souvent invoquée et mise en pratique actuellement ne trouve pas son origine dans la folie de certains cerveaux mais dans le texte fondateur de la religion musulmane.

Dès la sourate II, verset 186, l'appel à la guerre exhorte le croyant à l'action:

"Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre."

Afin d'éviter une trop grande latitude d'interprétation du mot "combattez", le verset suivant se montre très explicite:

" Tuez-les partout où vous les trouverez, et chassez-les d'où ils vous auront chassés."

Le combat vise à l'imposition de la foi par la force:

"Combattez-les jusqu'à ce que vous n'ayez point à craindre la tentation, et que tout culte soit celui du Dieu unique." (II,189).

Le Coran ne se manifeste pas par un style particulièrement métaphorique mais montre beaucoup de clarté dans ses intentions:

"Quiconque agira violemment contre vous, agissez de même à son égard " (II, 190.)

La justification du meurtre de l'infidèle revient plus loin:

"La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage " (II, 214).

Enfin, la sourate II se termine sur un cri patriotique:

"Donne-nous la victoire sur les infidèles " (II, 286).

Habilement, le rédacteur résout le cas des croyants morts au combat en leur délivrant un billet direct pour le paradis:

"Si vous mourez ou si vous êtes tués en combattant dans le sentier de Dieu, l'indulgence et la miséricorde de Dieu vous attendent." (III, 151)

, et, plus explicitement,:

"Ne croyez pas que ceux qui ont succombé en combattant dans le sentier de Dieu soient morts: ils vivent près de Dieu, et reçoivent de lui leur nourriture " (III,163).

La guerre sainte contre les Juifs est contée avec une grande profusion de détails dans le livre sacré des Musulmans, le Coran. Après la mort de Mahomet, son appel enflammé continua d'incendier toute l'Asie :

" Répandez l'Islam par le glaive parmi tous les peuples, faites la guerre sainte ! "

L'esprit des prophètes juifs (l'idéal de paix et de justice sociale) était absolument étranger au prophète arabe. Comme bien des Arabes, il était belliqueux et ordonnait de propager par l'épée la foi nouvelle. D'abord, Mahomet tenta de convaincre de l'excellence de sa nouvelle croyance les Juifs, le " Peuple du Livre " ; mais, quand ils eurent refusé de le suivre, il leur déclara la " guerre sainte ", comme d'ailleurs il la déclara aux Arabes qui n'embrassaient pas la nouvelle religion. Après avoir vaincu une forte armée de ces derniers, aux environs de la Mecque, sa ville natale, il se retourna contre les Juifs. Dans la ville de Médine (Yatrib), Mahomet et ses partisans fanatiques assiégèrent la forteresse, où s'étaient concentrés les Juifs de la tribu Bné-Kaïnoukaa, et après une sanglante bataille, les en chassèrent. D'autres tribus juives furent massacrées par lui au cours de cette " guerre sainte ", les survivants furent réduits en esclavage.

En l'an 1050, le schisme entre Catholiques et Orthodoxes:

Schisme d'Orient. Le patriarche de Constantinople prétend qu'il faut utiliser du pain avec levain pour l'Eucharistie. Le Pape, évêque de Rome, affirme qu'il faut du pain sans levain. La chrétienté se scinde : entre chrétiens et les futurs orthodoxes, et les deux patriarches, de Rome et Constantinople, s'excommunient mutuellement. Le schisme provoquera des morts jusqu'aux années 1990 (guerres civiles en Yougoslavie, catholiques contre orthodoxes). Source : Encyclopaedia Universalis

L'antisémitisme basique des chrétiens:

Le peuple déicide ne peut espérer aucun salut de la part du missionnaire Paul. La haine pour le Juif prend, avec ces textes, une teinte viscérale, qui influera sur le cours de l'histoire, toujours présente deux millénaires après les faits (le Vatican n'a reconnu l'état d'Israël qu'en 1993 alors que sa formation date de 1948).

La discrimination envers le Juif n'est pas seulement une question d'ordre religieux mais c'est le groupe social lui-même qui est attaqué. Leurs méfaits ne se limitent pas à l'arrestation de JC (Act IV,10: "celui que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des morts") mais incluent celle de Paul (Act XXI, 27): "les Juifs d'Asie ayant aperçu Paul dans le temple, excitent la foule et se saisissent de lui en criant: « Israélites, au secours! Voici l'individu qui par son enseignement partout et pour tous combat notre peuple, la loi et le temple!»", et les accusations portées contre lui lors de sa comparution devant le gouverneur (Act XXIV.9): "Les Juifs appuient ce réquisitoire affirmant qu'il en est bien ainsi. ". Les Juifs ne sont que des agitateurs (leurs "machinations" en Act XX, 19) qui troublent l'ordre public (Act XVII, 5): "Irrités les Juifs prennent avec eux quelques vauriens parmi la populace, forment des attroupements et sèment le désordre dans la ville.". Les divergences religieuses ne sont pas la seule cause de rejet, la spécificité culturelle des Juifs suffit à les rendre suspects (Act XXVI, 2): "«Je [Paul] suis heureux, roi Agrippa, de pouvoir me justifier devant toi des accusations des Juifs d'autant plus que tu connais leurs coutumes et leurs controverses.» ". Et tel un coup de grâce, les Actes des Apôtres se terminent éloquemment sur un constat d'impuissance à ramener les Juifs à la vraie foi (Act XXVIII, 26): "Vous [les Juifs] aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas, beau regarder, vous ne verrez pas".

L'extermination des Juifs d'Espagne par les chrétiens.

Pendant la domination des Maures en Espagne, les 3 monothéismes méditerranéens (Islam, Judaïsme, Christianisme) avaient coexisté pacifiquement pendant plusieurs siècles. Mais cette coexistence de plusieurs religion sur un sol désormais contrôlé par des rois chrétiens déplaît aux prélats catholiques, qui n'ont de cesse de répandre l'antisémitisme dans la populace et aussi dans les plus hautes sphères du pouvoir. En 1391, la populace excitée par les prélats, détruit les ghettos juifs de Séville, Barcelone, Valence, Tolède et d'autres centres importants.

La furie destructrice de cette année culmine en juin à Séville, où la foule, excitée par l'archidiacre Martinez, tue plus de 4 000 juifs.

Dans l'Inde de Gandhi la partition entre hindouistes et musulmans fit au moins 15 millions de réfugiés et des dizaines de milliers de morts:

L'Inde, qui rassemble un cinquième de l'humanité, est en proie à un fléau incontrôlé, les émeutes communautaires opposant hindous, musulmans et chrétiens. En 1947, l'Angleterre quitte la région en laissant derrière elle deux nouveaux états, l'Inde et le Pakistan. La définition des limites engendre un exode de 15 à 55 millions de personnes et 500000 morts dans les mois qui suivent. Les musulmans émigrent vers le nord, vers le Pakistan musulman alors que les hindous cherchent refuge en Inde. Le Cachemire, qui fut le principal théâtre de l'exode reste un thème de conflit entre les deux voisins dont le dernier épisode eut lieu en été 1999. Sa forte proportion de musulmans incite le Pakistan à réclamer un référendum sur l'autodétermination. Une guérilla musulmane séparatiste s'est organisée, faisant 20000 morts depuis 1989. Des conflits armés qui en sont résulté entre l'Inde et le Pakistan, le troisième aboutit, en 1971, à la partition du Pakistan avec la création du Bangladesh. Cet état, à la constitution initialement laïque, est peu à peu gagné par les fondamentalistes musulmans.

http://www.pubnix.qc.ca/~leprince/12-05.html

Pareil en Irlande entre Catholiques et Protestants. Historique du conflit:

http://radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/Ulster/index1.htm

Etc, complétez la liste vous-mêmes.

V - Les religions sont fanatiques et ne changent pas de comportements:
An 415 - Hypatia, (ou Hypathie en français) la dernière grande mathématicienne de l'école d'Alexandrie, la plus grande philosophe de son temps, par ailleurs fille de Théon d'Alexandrie, directeur de la bibliothèque, fut mise en pièces et tuée par une foule de moines chrétiens inspirés par Cyrille, patriarche d'Alexandrie, que l'Eglise canonisera.
Hypatia, que nous avons prise comme symbole de sens-de-la-vie.com

Son assassinat marque un tournant: après sa mort, de nombreux chercheurs et philosophes quittent Alexandrie pour l'Inde et la Perse, et Alexandrie cesse d'être le grand centre de l'enseignement et de la science du monde antique.

Désormais, la science régressera en Occident, et ne retrouvera un niveau comparable à celui de l'Alexandrie antique qu'à l'aube de la révolution industrielle. Les travaux de l'école d'Alexandrie concernant les mathématiques, la physique et l'astronomie seront préservés, en partie, par les Arabes, les Perses, les Indiens et aussi en Chine. L'Occident, pour sa part, plonge dans l'obscurantisme et ne commencera à en sortir que plus d'un millénaire plus tard.

A chaque période d'essor de la religion chrétienne, correspondra une régression de la condition de vie du peuple et réciproquement. Source : Encyclopaedia Universalis.

An 532 - L'empereur Justinien fait fermer l'école de philosophie d'Athènes, considérée comme le dernier bastion du paganisme. Désormais, l'obscurantisme et l'ignorance règnent en maîtres dans tout le bassin méditerranéen.

An 1562 - Le dimanche 12 juillet, au nom de la religion, Diego de Landa archevêque du Yucatan jette les grands livres des Mayas sur le bûcher: 5 000 précieux codex, parchemins délicatement enluminés de couleurs végétales, archives de l'humanité toute entière .

" Autour de la fournaise s'élève une longue plainte, celle des Indiens pendus par les pieds, battus de verges, tondus et aspergés de poix bouillante. Un peu plus loin, d'autres indigènes attendent, tête basse, hérétiques coiffés du san-benito, la casaque jaune dont on revêt ceux promis au bûcher de l'Inquisition."

http://www.nouvelobs.com/serie/dossier6.html

An 1600 - Giordano Bruno est brûlé vif à Rome, condamné pour hérésie.

Il avait osé prétendre que le Soleil pouvait être une étoile comme les autres, définir l'univers comme étant "infini" et émis l'hypothèse de l'existence de formes de vie hors de la terre. Au bout de huit ans de procès, au cours duquel des aveux lui sont arrachés par la torture, il est condamné à mort comme "hérétique obstiné et impénitent".L'hypothèse de Giordano Bruno annonce le début de la déconfiture de la théorie ethnocentrique (et orgueilleuse) de l'Eglise : L'homme et la Terre sont au centre de l'Univers. Source : Encyclopaedia Universalis

An - etc, etc, lisez vos livres d'histoire ;o)

An 2001 - Le lundi 5 mars, au nom de la religion, les autorités musulmanes donnent l'ordre de détruire entièrement les admirables statues de Bamiyan en Afghanistan

(de 55 et 38 mètres de haut) qui avaient été sculptées à même la falaise par des moines bouddhistes il y a plus de seize siècles: http://news.bbc.co.uk/hi/english/world/monitoring/media_reports/newsid_1202000/1202432.stm

Voici l'une de ces deux statues que nous ne reverrons plus jamais, comparez avec la taille du petit personnage en bas.

Ici l'image de la destruction de cette statue sur l'ordre du Mollah Omar, en dépit des protestations internationales, par une application rigoureuse des préceptes religieux du Coran qui interdisent l'art de la statuaire.

Etc, compléter la liste vous-mêmes.

 
VI - Les religions sont responsables de génocides et indifférentes à la vie humaine:
Nous savons tous que sans le coup de chance énorme que fut la conversion de l'Empereur Constantin, qui lui apporta la puissance de Rome, la secte connue sous le nom d'Eglise Catholique aurait probablement disparu (donc sans fonder d'avatars: orthodoxie, protestantisme etc..).

Mais à partir de là, l'Eglise chrétienne prendra le pouvoir dans tout l'empire romain, abolira la liberté de religion, maintiendra le peuple dans l'ignorance et amoncellera des montagnes de cadavres.

Comme elle prospéra, cela lui donna le temps d'inventer, vers le huitième siècle, la seconde "merveille" en matière de religion: La Religion Obligatoire ! La seconde, car la première était celle des Hébreux qui avaient déjà inventé le plus grand mensonge dans ce domaine: " le Peuple élu", un Dieu rien que pour eux !

Mais l'on sait moins que la conversion des tribus européennes fut très tardive et fort longue.

Elle fut essentiellement l'oeuvre de l'Empereur Charlemagne.

Ce "saint homme" procéda de la manière suivante: il faisait la guerre à toutes les tribus païennes d'Europe (païen, quel joli nom qui vient de pagum : le village et son territoire) puis donnait le choix aux vaincus entre le goupillon du curé et la hache du bourreau, grâce à quoi à Verdun, en un seul jour de l'an de grâce 782, il fit trancher 4.500 têtes de Saxons refusant le baptême !

Ah ces Saxons, de sacrés entêtés !
Une minute de silence pour ces grands Héros SVP !

Le "bon Empereur à la barbe fleurie" de nos cours d'écoliers, Charlemagne, est donc le génial inventeur de la troisième grande innovation en matière de religion : l'Evangélisme Génocidaire qui allait continuer sa "magnifique" histoire mondiale et achever son boulot satanique en apogée sur tous les continents du XV ème au XIX ème siècle.

En effet, pour les seules deux Amériques ce furent dans les 30 millions de "pauvres types" cuivrés, qui furent spoliés et trucidés au nom du "Bon Dieu" et de la supériorité des chrétiens. Un "Dieu" Bon comme Charlemagne en quelque sorte.

9 millions d'êtres humains ont été brûlés vivants et torturés par l'église catholique avec une cruauté qui aurait fait vomir Hitler ! Le pape qui est à l'origine de ces atrocités sans précédent dans l'histoire de l'humanité car il lança la croisade contre les albigeois en 1209, a montré sa véritable nature satanique, en poussant son cynisme et son mépris des êtres humains au point de se faire appeler: '' Innocent III '' !

l'Inquisition continua son oeuvre. Ce fut une juridiction ecclésiastique d’exception instituée par le pape Grégoire IX pour la répression, dans toute la chrétienté, des crimes d’hérésie et d’apostasie, des faits de sorcellerie et de magie, active du XIIIe au XVIe siècle http://users.skynet.be/litterature/lecture/inquisition.htm

En 1938, les sionistes mus par la pensée religieuse juive sabotèrent les tentatives déployées par tous les pays occidentaux en vue de sauver les Juifs des persécutions de l’Allemagne nazie : il était préférable qu’ils disparaissent à Dachau, plutôt qu’ils aillent dans un quelconque pays, autre, bien entendu que (le futur) Israël. http://www.israelshamir.net/zionists_nazis_french.htm

Etc, complétez la liste vous-mêmes.

Le monde risque d'être demain mis à feu et à sang par la lutte dite "des civilisations". Lisez vos journaux quotidiens.

 
Conclusion sur le fait religieux:
Il ne s'agit pas là de métaphysique ou de théologie: il s'agit d'histoire et de faits contemporains: tu connaîtras l'arbre à ses fruits dit la Bible or, les fruits sont pourris ! Nous ne voulons plus être des sodomisés de l'esprit .

A-t-on jamais vu des moines bouddhistes, tibétains, ou taoïstes - de n'importe quel pays - au nom de leurs idées :

Enlever des enfants à leur famille pour en faire des esclaves sexuels ?

Pratiquer la stérilisation d'une ethnie différente ?

Lancer des guerres religieuses et inciter leurs fidèles à tuer ?

Assassiner des savants ou des intellectuels ?

Brûler nos livres ?

Dynamiter des oeuvres d'art ?

Convertir en tuant ?

Il n'est pas nécessaire d'être sous la tutelle des religieux pour avoir la Foi, ni prier Vischnou, Yahwe, Dieu, Allah, ou la Source-Mère, ce qui est de loin préférable.

Se souvenir de la parabole du Christ adressée aux Pharisiens: " Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou ".

Comme les religions détruisent physiquement et mentalement l'humanité, il faut s'en détacher, car sans fidèles pour les financer elles arrêteront leurs crimes contre l'humanité.

Faites le sans peur ! Car celui qui a peur n'a plus de temps, ni d'énergie, pour réfléchir et agir. De nos jours, le plus grand nombre d'entre vous êtes encore '' tétanisé '' par la PEUR inscrite dans l'inconscient collectif par les religieux. Vous ne serez vraiment libres que lorsque vous sortirez de cette peur, pour prendre enfin, conscience qu'ils vous manipulent, depuis deux millénaires.

 Ceci dit je suis désolé de choquer, j'ai tenté de m'abstenir longtemps par respect des autres et de la Foi qui vit en moi, mais ces actes intolérables ne me permettent plus de me taire. 

Voir plus d'informations sur : http://www.atheisme.org.

Compléments d'informations

et comment reconnaître une secte.

Et pour achever ce propos, voici des compléments d'informations:

La véritable histoire du christianisme.

"Comment pouvez-vous croire que Jésus, après sa mort, soit apparu à son pire ennemi, en l'aveuglant pour qu'il se convertisse, pour en faire son apôtre pour christianiser les peuples païens ?

Il se serait contredit, car il n'était venu que pour les brebis perdues de la religion d'Israël.

Savez-vous qu'il y a plusieurs passages de l'historien Flavius Joseph qui décrivent Saul, alias Paul, comme un factionnaire de sang royal, violent et toujours prêt à opprimer les plus faibles ? (Antiquités Judaïques XX, 8) et dans les Guerres de Judée, il raconte lui-même comment il a été avec Costobare du coté des Romains pour écraser la sédition (ch. II, 31) !!?

Jean n'aurait même pas prié pour lui : «Il y a des péchés mortels» ( Première Épître de Jean V 16).

Le Livre des Actes est révélateur et plein de détails sur Saul, mais il ne faut pas croire que c'est le seul document historique. Il fut rédigé longtemps après, d'après certains détails : le vouvoiement de Paul, par exemple; dans ce temps-là, le vouvoiement n'existait pas.

"On tutoyait même César et il ne souffrait pas qu'on l'appelât Monseigneur" (Dominus). Ce ne fut que très longtemps après que les chrétiens s'avisèrent de se faire appeler vous au lieu de tu, comme s'ils étaient doubles (duplicité ) et d'usurper les titres impertinents de "Sainteté", "Éminence", "Votre Grandeur", "Très Saint Père" (Voltaire, Lettres Anglaises).

Jésus lui-même n'avait-il pas interdit à ses disciples de se faire appeler "Père" (selon l'Evangile) ?

La volonté de vérité qui nous pousse ne doit pas être entravée par des idées-reçues, des préjugés et des fariboles..."

Extrait de: http://perso.club-internet.fr/michelar/antechri.htm

Le parallèle évident entre Talibans et Catholiques.

Les Talibans, s'étant rendu compte de l'efficacité de la méthode catholique, ne font RIEN de pire que ce qu'on fait les inquisiteurs: faire régner, sur la planète, un climat de PEUR, profitant de la couardise humaine, à seule fin de prendre le pouvoir sur les esprits. De même qu'un lapin effrayé par un loup s'abrite dans son terrier, de même la PEUR est le terrier de l'esprit, qui est entièrement mobilisé, par cette seule pensée: SURVIVRE !

Celui qui a peur n'a plus de temps, ni d'énergie, pour Réfléchir ! C.Q.F.D, et de nos jours, le plus grand nombre d'entre vous êtes encore '' tétanisés '' par cette PEUR, inscrite, dans l'inconscient collectif ! Vous ne serez vraiment libres que lorsque vous '' sortirez '' de votre terrier de l'esprit, nommé PEUR, pour prendre enfin, conscience qu'ils vous manipulent, depuis deux millénaires !

Pourquoi des dizaines de milliers d'enfants commencent-ils seulement maintenant, à avouer qu'ils ont été sexuellement abusés, par des religieux ? Parce que, jusqu'à présent, ils avaient PEUR ! Concluez vous-mêmes.

La collusion évidente entre les maîtres du monde et l'Eglise:

Victoire des créationnistes en Cour Suprême !

(ASP) 2 juillet 2002 - Le pays de George Bush n'en manque décidément pas une.

La Cour Suprême a accordé cette semaine une victoire aux créationnistes.

" Par un vote serré, de 5 contre 4, la plus haute cour du pays a décrété que des fonds gouvernementaux pouvaient bel et bien être utilisés pour payer des écoles religieuses. Une décision qui constitue une victoire magistrale pour la droite religieuse américaine, qui tient mordicus à ces écoles, où, entre autres choses, la version biblique de la création du monde est enseignée, en lieu et place de l'évolution.

Ce qui était contesté, c'était un programme scolaire de Cleveland, Ohio, qui permet aux enfants de familles pauvres d'entrer dans des écoles privées, grâce à des "bons d'études", dont la valeur peut atteindre 2500$. Les partisans de cette politique prétendent qu’elle permet à des parents qui n'en auraient pas eu les moyens, d’envoyer leurs enfants dans des écoles dont le programme correspond davantage à leurs croyances. Les opposants rappellent que la constitution américaine interdit au gouvernement américain de financer des institutions religieuses: autrement dit, l’Eglise et l’Etat ne doivent pas coucher dans le même lit. Or, en finançant une éducation religieuse, le gouvernement se trouve à financer une institution religieuse.

En fait, quelque 82% des écoles privées de Cleveland sont religieuses, en majorité catholiques.

En 2000, la Cour d’appel de l’Ohio avait décrétés inconstitutionnels ces bons d’études (vouchers), invoquant qu’ils constituent un financement gouvernemental d’organisations religieuses qui "incorporent des concepts religieux... dans toutes les facettes de leur programme d’enseignement". La Cour suprême a renversé cette décision. Du moins, cinq des neuf juges de la Cour suprême, puisque, minoritaires, les quatre autres étaient d’accord pour dire que les bons d’études violaient ce concept sacré qu’est la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Le président Bush, lui-même un partisan de ces bons d’études, a qualifié cette décision de la haute Cour "une victoire pour les parents et les enfants de toute l’Amérique".

La décision signifie qu’encore moins d’enfants américains se feront enseigner l’évolution: déjà, dans maintes écoles du Sud, même si l’enseignement n’en est pas interdit, les pressions des groupes de parents chrétiens fondamentalistes sont si fortes qu’elles dissuadent les professeurs de rester longtemps sur ce sujet "controversé".

Les caméras secrètes de sens-de-la-vie.com voient tout, une note d'humour.

Apprendre à reconnaître une secte.

Un de mes amis, humoriste à ses heures,

a donné 7 critères volontairement tirés de la sainte fable:

1° - Toute assemblée d'hommes, pseudo spirituelle, ayant un ''chef '' est obligatoirement une secte ! car : (Genèse VIII, 21).

2° - Toute assemblée d'hommes, utilisant les mêmes termes que les deux sectes officielles, est obligatoirement une secte ! car : (Jean VIII, 44) et ; (Luc XXII, 31). ( Dieu, paix, amour, pardon, paradis, enfer, saint, ange etc.. ).

3° - Toute assemblée d'hommes, promettant le bonheur, la richesse, l'amour, la santé ; rapidement et sans efforts, est obligatoirement une secte ! car : (Marc X, 24).

4° - Toute assemblée d'hommes ne donnant pas l'exemple de la Voie Royale qu'est la maîtrise des pulsions sexuelles, est obligatoirement une secte ! car : (Mathieu XIX, 12).

5° - Toute assemblée d'hommes pseudo spirituelle, est obligatoirement une secte ! car : (Mathieu XV, 14).

6° - Toute assemblée d'hommes ayant imposé un dogme, par la PEUR en ayant fait la démonstration de son mépris de la race humaine, en ayant brûlé vivants et torturé 8 millions d'êtres humains, est obligatoirement une secte ! car : '' le respect est la valeur suprême ''. ( Dalaï Lama ).

7° - Toute assemblée d'hommes ayant une banque qui détient la première place mondiale, est obligatoirement une secte ! car : ( Mathieu VI, 24 ).

Qu'en pensez-vous ? ô;è)?

Des petites citations à méditer :

Le négatif:

« Toutes les grandes vérités commencent par être des blasphèmes » (George Bernard Shaw).

« Notre Bible nous révèle la nature de notre Dieu avec une précision minutieuse et implacable.(...) Dans l'Ancien Testament, Ses actes dévoilent constamment Sa nature vindicative, injuste, mesquine, impitoyable et vengeresse. Il ne fait que punir, traitant des peccadilles avec une sévérité démesurée, poursuivant des enfants innocents pour les fautes de leurs parents, châtiant des populations blanches comme neige pour les torts de leurs dirigeants, s'abaissant même, pour assouvir Sa soif de vengeance, à verser le sang d'inoffensifs agneaux, veaux, moutons et boeufs, en punition d'affronts insignifiants commis par leurs propriétaires. De toutes les biographies couchées sur papier, la Sienne est peut- être la plus odieuse. En comparaison, Néron apparaît comme un ange de lumière et, qui plus est, de premier plan. » (Mark TWAIN, De la religion.)

« Si je trouve le Dieu des chrétiens, je suis perdu : c'est un despote et, comme tel, il est rempli d'idées de vengeance ; sa Bible ne parle jamais que de punitions atroces. Je ne l'ai jamais aimé ; je n'ai même jamais voulu croire qu'on l'aimât sincèrement. » (Henri BEYLE, dit STENDHAL, Le Rouge et le Noir)

«Le puritanisme est la crainte épouvantable que quelqu'un puisse être heureux quelque part» (dans un journal américain de 1925).

«Avec les pierres de la loi, on a construit les prisons, avec celles de la religion les bordels» (William Blake).

«Dans toutes les religions, il y a un enfer; à croire que Dieu est rôtisseur» (Victor Hugo)

Le positif :

"Le fou cherche le bonheur au loin, le sage le cultive à ses pieds." (James Oppenheim)

" Même si notre ego déteste l’admettre, les moments où nous connaissons le plus grand bonheur, ce qui sous-entend la paix la plus profonde, sont les moments où nous cessons de vouloir, de désirer, les moments où, pour une raison ou une autre, et peu importe laquelle, nous ne voulons absolument rien, ni du monde ni d’aucun être." (AndrewCohen. La promesse de perfection. Editions A.L.T.E.S.S.)

«La justice sans religion vaut mieux que la tyrannie d'un dévôt» (Djâmî).

«L'idéal, c'est l'indifférence du surhomme, qui laisse tourner la roue cosmique» (Chuang-Tzu).

«On connaît tout en regardant le soi» (Upanishads).

«Pour avoir une postérité, il faut des couilles, non des offrandes» (Helvétius).

«Tu cesseras de craindre en cessant d'espérer» (Sénèque).

 

La responsabilité des fidèles dans la dérive des religions:

Indépendamment de la dérive ancienne des clergés des églises vers la recherche de la jouissance sensorielle et du pouvoir matériel, il faut prendre en compte le comportement humain basique des fidèles qui a aussi sa part de responsabilité.

Je vis en Thaïlande où j'observe quotidiennement que les fidèles thaïs vont au temple bouddhiste et sollicitent les moines pour qu'ils les aident à obtenir de l'argent, à gagner à la loterie, à se faire aimer d'une femme (ou d'un homme) etc...

Ce qui est paradoxal: puisque la base du bouddhisme c'est le détachement et l'absence de croyance en quoi que ce soit.

Mais les moines pour satisfaire ce besoin superstitieux que leurs fidèles expriment, sans doute par tolérance envers ces défauts humains basiques, ont créé des rites propitiatoires à la chance, ce qui est tout de même en contradiction avec l'esprit-même du bouddhisme. Ils le font vraisemblablement car sans cela ils n'auraient plus, ou moins, de fidèles. Donc dans ce cas, c'est le peuple qui a corrompu le clergé en l'incitant à un compromis envers ses principes , et non l'inverse.

Lire le livre de Walpola RAHULA, "L'Enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens".

Les plus importantes considérations, sont pour conclure:

Pour des raisons évidentes de besoin d'efficacité, tous les pouvoirs temporels: tels que les églises, les états, les partis politiques, les sciences, la médecine, et même les grandes entreprises, tendent à s'instaurer en sectes. En effet, une organisation qui exploite et/ou prend de l'argent à ses membres doit - dans le but d'y parvenir plus aisément, et pour ne pas s'encombrer d'obstacles inutiles - leur ôter toute initiative personnelle et tout esprit critique, en faire des serfs-veaux. La façon la plus simple d'y parvenir étant de les conditionner à une façon unique de penser, et quand cela est possible de la leur imposer.
Devenez lucides !

Il n'est nul besoin de temples !

Il n'est nul besoin de temples: à l'origine du Shintoïsme, il n'existait pas de temples, pour la simple et unique raison que chaque foyer, avait la conscience d'Etre un temple. Famille = temple ! De même dans un esprit analogue, les Amérindiens considèrent que la Nature Elle-même - y compris l'humain - est le Temple Sacré, et donc qu'il est sacrilège de la détruire, ou encore de "cristalliser" le Sacré en édifiant des temples de pierres figées. Car : '' ne savez-vous pas que vous êtes un temple de Dieu et que l'esprit de Dieu habite en vous '' ( 1 ép aux corinthiens III, 16 ).

En fait TOUS les temples que sont les églises, cathédrales, mosquées, synagogues, sont des centres d'énergies sataniques, dont le but est, en utilisant la propension niaise à l'idolâtrie, de l'animal-humain, de le détourner de son Regard intérieur, pouvant lui faire prendre conscience que : '' vous êtes des dieux '' ( Jean 10, 34 ). Sans ces temples ''ils'' ne pourraient plus manipuler l'humanité, la sodomiser, la "brainwasher", et la faire trimer à leurs place. C.Q.F.D.

De même qu'il n'y a pas lieu de faire la distinction entre vie profane et vie religieuse, ou actes profanes et actes sacrés, car ce sont nos vies et nos actes tout entiers qui sont sacrés.

Ce concept était, en fait, le cas de TOUTES les religions originelles !

Enfin, tous les enseignements de tous les maîtres authentiques sans exception, se résument à transmettre une expérience qu'eux-mêmes ont vécue, et qui peut se résumer ainsi: " l'ego, et le monde tel que nous le percevons, sont des illusions créés par le mental ". Ces illusions, une fois dissipées, il apparaît clairement qu'aucune forme de croyance, ni même de "connaissance" n'est nécessaire, car nous sommes à la fois Le Connaissant et L'objet de la Connaissance, qui ne sont qu'Un, car "nous" Sommes La Source Elle-même. (Ce que vous nommez Dieu sans comprendre le sens de ce mot.)

Une vieille légende hindoue raconte qu'il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette. Brahma dit : " Voici ce que nous ferons de la divinité de l'homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c'est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher."

Cela signifie que la Nature christique ou bouddhique existe en chacun de nous, ce que les religions occultent.
Voici un site http://perso.wanadoo.fr/purete-parfaite/ qui développe ce que devraient être des bases saines pour Etre un Esprit '' relié, car un Guide qui a eu le courage, d'atteindre, le sommet de sa Montagne, n'a plus qu'une seule envie: celle d'aider celles et ceux qui en ont l'envie et le courage, de Gravir la leur.

 

« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire : ce n'est pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe » Jaurès.

« Il est facile pour tout homme de commander ceux qui n'en sont pas » (Xénophon).

J'ai parlé Une fois ! (axiome sioux signifiant: je signe et persiste: le débat est clos)

Je vous conseille de compléter l'étude de ce sujet par la lecture des pages sur la " Religion des hommes libres" (accès libre) et celle nommée "Retrouver l'Harmonie " (réservée aux membres), mais aussi par la lecture des 25 liens activés de cette page, correspondant aux adresses URL citées, ou aux mots mis en exergue ainsi, ou ainsi.
 
Voici maintenant:

La vérité interdite

sur le Mythe du progrès

 

La suite en cliquant sur ce logo.

 Découvrez le challenge de ce site et son Mouvement

© Textes - Ampewi Nunpa.

 Participez ! 

Created november 18, 2001 - Updated october 9, 2011